Accueil du site > Musique > 2010 > Nada Surf - If I had a Hi-Fi

Nada Surf - If I had a Hi-Fi

mercredi 11 août 2010, par Fred

Colis piégé


Voilà, on nous a fait parvenir le dernier des plus francophiles des rockeurs américains. C’est bien gentil et je me sens donc obligé de vous dire ce que j’en pense.

Mais avant tout, la première question qui m’a traversé l’esprit : qui écoute encore Nada Surf ? Foo Fighters, je peux encore comprendre, Dave Grohl ayant encore un éclair de génie de temps en temps. Mais là, pour Nada Surf, depuis Popular en 1996, c’est le grand vide et je ne vois pas bien qui reste encore à l’écoute.

Autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas cet album de reprises rapidement emmené sur les routes qui va les rappeler à votre bon souvenir.

Globalement, des bonnes intentions, il y en profusion dans cet album, mais si vous cherchez un peu d’énergie en excès, passez votre chemin. Les sons sont trop clairs et trop propres. C’est trop lisse, en retrait (Electrocution)

Love and Anger de Kate Bush, fait tendre l’oreille grâce à une rythmique plus dynamique. mais c’est bien le seul intérêt de la reprise. Les formidables Spoon, en sont aussi pour leur compte. Le tempo de Question de Moody Blues aide à faire passer l’interprétation

Ah oui, il y a même une reprise de Enjoy The Silence. et c’est pire que tout pour toute personne appréciant Depeche Mode. Pourtant les bons exemples existent, entre autres sur la compilation For The Masses : Hooverphonics, Ramstein, Cure, Smashing Pumpkins...

On leur reconnaitra tout de même l’eclectisme de leur choix, allant de la Pop, à la power-pop, à la new wave et au rock.

Alors oui, j’accepterai toute critique me disant que je n’ai pas bien écouté cet album car effectivement je n’ai pas réussi à l’écouter plus de deux fois. C’en était trop. Que ceux qui écoutent encore Nada Surf se manifestent !

Article écrit par Fred

Share on Facebook

Répondre à cet article

8 Messages de forum

  • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 11 août 2010 10:31, par Erwan

    depuis Popular en 1996, c’est le grand vide

    Euh... Let Go quand même, leur chef-d’oeuvre. Par contre cet album de reprises est en effet dispensable (pléonasme non ?).

    Répondre à ce message

  • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 11 août 2010 10:38, par mmarsupilami

    Je n’ai pas écouté cet album et ne puis donc juger à quel point il est ou pas dispensable.
    Je ne crois d’ailleurs pas que je l’écouterai.
    Mais je puis tenter d’apporter une pierre à la réponse à ta question.
    On ne peut pas dire que je sois un grand fan, mais j’ai souvent croisé le chemin des Nada Surf, notamment relativement récemment par une forme de hasard à répétition. Je ne me suis jamais ennuyé...

    Il y a trois ou quatre ans, j’ai eu l’occasion de discuter un peu avec eux à Eindhoven, aux Pays-Bas. Non pas que j’ai eu un statut particulier donnant accès aux stars, mais ils étaient venus boire un verre au bar public après le concert.
    Je les ai vus l’avant-dernière fois qu’ils passaient au Botanique (février 2008, crois-je). Avec l’anecdote assez savoureuse que nos joyeux quadra (quinqua) demandaient au public de faire gaffe en crowd-surfant, parce que c’est dangereux. Le concert s’était terminé avec une cinquantaine de spectateurs dansant sur scène.
    Je les ai entraperçus aux Ardentes, où ils étaient dans la Halle au moment de la panne d’électricité. Ils ont donc entretenu l’ambiance unplugged pendant une demi heure, dans le noir complet et dans un joyeux capharnaum. J’ai d’ailleurs lu l’autre jour sur un blog que, lors d’un Festival en France, ils avaient improvisé une prestation acoustique au milieu du public.

    Lors de ces diverses prestations, ce qui m’a le plus impressionné, c’est la... jeunesse d’une partie du public. On s’attend à tomber sur une armée de vieux croutons (il y en a aussi). Les gamins auxquels ils demandaient d’être prudents au Bota n’avaient pas 18 ans. Aux Ardentes, le public était jeune aussi. Bref, un public qui était encore dans les langes à l’époque de Popular.

    Hypothèse : et si Nada Surf, c’étaient des "grands frères" sympas du rock ? Des gars qui transpirent d’envie musicale et de prestation live ; des types qui parlent d’accords de guitares avec les kids ; des musiciens accessibles (effet renforcé en francophonie) ; des gars qui jouent dans des petites salles ; des animateurs capables de rebondir en toutes circonstances ? Et si cela se savait que ces gars se sont fait lourder de leur maison de disque parce qu’ils refusaient de refaire Popular ? Qu’ils en ont bavé pendant des années à tourner avant de refaire un album ?

    Oserais-je ? Et s’ils avaient un côté emblématique qui génère une forme de mobilisation et de militantisme de leurs fans ? Et s’ils étaient l’anti-U2 par excellence ? L’anti-Arcade Fire aussi ? L’anti-grand big-bizz du rock ? Ce grand bazar inaccessible ? J’ai constaté récemment qu’Adam Green s’inscrivait également dans ce registre de l’accessibilité et qu’il est accueilli lui aussi comme un vieux camarade. Ce n’est pas le cas des Foo Fighters !

    Je ne sais pas si l’hypothèse est valable. Je me demande d’ailleurs comment se propagerait la "bonne nouvelle" pour entretenir ce public en partie jeune et renouvelé. Cela reste un peu mystérieux.

    Cela ne change rien à ta chronique. Tu parles de musique. Je parle d’attitude. Les deux font le rock. Je crois un peu exagéré de ta part de dire que c’est le vide depuis Popular. Je crois exact de dire que le fait qu’on les écoute encore aujourd’hui est un peu inexplicable...

    Bonne journée ! _ ;-)

    Répondre à ce message

    • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 11 août 2010 13:06, par lionel

      Très bon résume marsupilami.

      Nada Surf en effet, c’est assez has been... Depuis Popular il y a quelques trucs par si par là. Et détrompe toi, même un vrai fan de Nada Surf (mais un vrai de vrai, si si... ça existe), trouve Popular assez chiant. Et trouve que leur meilleur album est Let Go et peut-être The Proximity Effect avec ça.

      Pour ma part, je n’ai jamais su écouter un album en entier, c’est impossible. Leur chansons se résument toujours à la même structure : Une mélodie de chant identique à chaque chansons ( des "mmmmmhhhhh","aaaahahaaaaaaaah","oooooooooooooouuuh" à la pelle), des accords de guitares gentillet, tout mignon, qui n’expriment pas vraiment une certaine mélancolie vu leur côté romantique qu’ils se donnent aux derniers titres et enfin, un batteur qui utilise sa cymbale abusivement. C’est trop joyeux, trop cul-cul, trop gnian-gnian, jamais d’originalité, c’est ça qui fait qu’un album de Nada Surf : c’est lourd-lourd.

      J’ai aussi été les voir au botanique en 2008... C’est là que la Pop-rock joyeuse montre ses fans. Effectivement des jeunots ne dépassant pas la barre des 18 ans. Et effectivement, leur petites anecdotes entre chaque chansons qui te faisaient dire : "Quels Loosers..."
      Le pire aura été en effet de voir ces jeunes monter sur scène et danser, danser, danseeeeer !! Wouhoooou ! Trop de la balle !

      De là, je me suis dit que Nada Surf pour moi, c’était fini. Et c’est pas un album de reprises (en plus) qui va me faire changer d’avis.

      Mais Nada Surf aura eu quand même quelques chansons que je vais vous résumer en 2 chansons :

      La plus couillu : Nada Surf - Bacardi

      La plus travaillé (produit avec Bright Eyes je crois) : Nada Surf - See These Bones

      En fait, Nada Surf, c’est de la gaieté, c’est du fun, c’est trop coooooool quoi. Alors bon, je ne crois pas que ça se critique un peu de joie. Il n’y a que les fans qui peuvent se satisfaire d’un groupe comme ça et qui somme nous pour critiquer le groupe préféré d’une jeune fille de 16ans.

      PS : en écoutant les 2 morceaux, j’ai trouvé le pourquoi du comment. Ok la gaieté c’est chouette, mais la mélancolie en musique remporte plus un franc succès à notre époque. Et quand tu vois les chansons de Nada Surf qui s’annoncent un peu sombre, elles se finissent toujours en happy end (chant en choeur, voix aigu, poum tchak poum tchak...). Je crois qui vient de la aussi le problème

      Répondre à ce message

      • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 11 août 2010 15:06, par Fred

        Merci mmarsup, Merci Lionel pour vos réactions.

        Mmarsupilami, le contexte que tu décris est effectivement intéressant à ajouter à mon avis fort peu nuancé.

        Et oui, je vous rejoins sur leurs prestations en live.
        Pour les avoir vu à Dour il y a une dizaine d’années, ils savent donner au public ce qu’il est venu cherché : un bon show, avec quelques surpises (reprises entre autres). Les parfait candidats pour combler l’après-midi d’un festival.

        Répondre à ce message

        • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 11 août 2010 23:21, par benoit

          "Let Go" est bel et bien un chef-d’oeuvre et "The proximity effect" est un très bon album et je ne vois pas ce qu’à d’honteux ce disques de reprises, dans le genre j’ai vu bien pire. Je trouve comme tu le dis ton avis peu nuancé, d’autant que tu nous habitué à bien mieux par la passé ! allez allez...
          Benoit

          Répondre à ce message

  • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 12 août 2010 01:10, par Francky 01

    Perso, je ne suis pas ce que l’on peut appeler un "fan" de Nada Surf. Mais je trouve que ce disque n’est pas "le grand vide annoncé ici".
    Je l’ai écouté pas mal de fois car j’ai aussi écrit une critique pour mon blog. Je me suis également amusé à (ré)écouter tous les titres originaux. Verdict : un bon travail de relecture, de réarrangement et de ré-orchestration très personnelle, tout en respect et ne dénaturant pas les œuvres originelles. De plus, je salue l’éclectisme des choix.
    Certes, pas un disque inoubliable qui marquera les annales. Mais je ne pense pas que c’était leur prétention. Mais un album respectable, parfait compagnon de plage cet été !!!

    Répondre à ce message

  • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 20 août 2010 22:48, par Michel

    Bonjour à tous,

    Il n’y a pas à dire, cette chronique est vraiment d’une piètre qualité. Je ne félicite pas "le rédacteur en chef" de ce site d’avoir accepté qu’elle soit publiée et laissée sur le site. Je ne félicite pas non plus son auteur. S’il ait bon de saluer une bonne chronique, il est peut-être tout aussi bon d’en saluer une mauvaise. Celle-ci en est une ! Si une seule personne la trouve bonne, qu’elle se désigne !

    Elle devrait d’ailleurs être remplacée par les propos de Mmarsup tant ceux ci sont justes et bien expliqués !

    Bonsoir chez vous,

    Répondre à ce message

    • Nada Surf - If I had a Hi-Fi 23 août 2010 13:23, par Marc

      Il n’y a pas de rédacteur en chef ici, juste une bande de copains amateurs de musique. Donc s’il y a parfois relecture pour les fautes de syntaxe, le contenu n’est soumis à personne pour approbation. Surtout que je ne suis pas prêt à écouter un album comme celui-ci pour vérifier la pertinence des arguments (tout le monde a l’air de convenir de son inutilité, et Nada Surf, ça n’a jamais été ni ne sera mon truc).

      De plus, ça a été l’occasion pour beaucoup de livrer des commentaires et autres souvenirs tous pertinents (tu fais bien de le rappeler). On a publié 167 articles depuis début 2010, il est logique que tout ne soit pas à ton goût...

      A bientôt

      Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0