Accueil > Playlist

Pour découvrir l’Electro

vendredi 11 août 2006, par Fred

Pas facile de faire partager à tous le plaisir d’écouter de la musique électronique après toutes ces années à ne jurer que par des guitares. Pas facile d’expliquer également la différence entre la bonne et la mauvaise musique électronique. Quelques exemples de très bon alors et pas seulement de la musique pour danser !


- Anne Clark : Our Darkness
- Vitalic : Trahison
- Daan : HouseWife
- LCD Soundsystem : Movement
- Underworld : Shudder - King of Snake
- Fischerspooner : Emerge
- Hooverphonic : Eden
- Ellen Allien : Washing Machine is Speaking
- Client : Here and now (Cicada vocal remix)
- Manhead : Birth school work death
- The Faint : Conductor
- Grom : Love rocket
- Rubin Steiner : Your life is like a tony Conrad concert
- Daft Punk : Rollin and Scratchin
- Four Tet : A joy
- Soldout : For your next girlfriend (commencer à 1’36" ?)
- Death in Vegas : Your hands around my throat
- Vive la fête : Assez
- Felix Da Housecat : Shower scene/silver screen
- The Knife : Pass this on (Hugg and Pepp remix)
- Björk : Who is it ? (Vitalic Remix)
- Placebo : This Picture (Junio Sanchez Remix)
- Kiki : Luv Sik
- Miss Kittin and The Hacker : Frank Sinatra

    Article Ecrit par Fred

Répondre à cet article

1 Message

  • Pour découvrir l’Electro 1er septembre 2006 08:34, par capu

    Hello les garçons, c’est avec joie et plaisir que je découvre votre site tout neuf tout beau... pour découvrir l’électro (même si nous fumes noyés dans les années guitares) je vous propose aussi Kraftwerk (un must du genre, vieillo mais tout bon, enfin à mes yeux) ainsi qu’une tite visite sur le site electrobelt (des amateurs qui placent leurs oeuvres, bonnes ou moins bonnes, online)... ça fait chaud au coeur et au corps...
    continuez comme ça, c’est du tout bon.

    repondre message

  • Bitter Moon & After 5:08 – Berlin Kinder

    On vous avait dit en son temps à quel point on appréciait l’electro un peu vintage du duo suisse Bitter Moon. On dirait que le duo After 5:08 (Aloys Christinat et Matthew Franklin) qui les accompagne est dans un mood plus ambient. La répartition des rôles n’est pas précisée mais on se doute que les plages plus apaisées (on peut même y entendre des bruits d’eau) leur sont attribuables.
    La voix de Réka (...)

  • Tyto - 未来 MIRAI

    Si Beppe Scardino, le multi-instrumentiste à la manœuvre ici est visiblement une figure courante de la scène jazz péninsulaire, ce premier album en tant que Tyto n’est vraiment jazz pour autant. Tout au plus peut-on dire que la relative complexité et densité montre un savoir-faire assez étendu. On peut en trouver des traces, notamment dans les climats tortueux de Minore.
    Mais Scardino est aussi (...)

  • Tachycardie – Nouvelles et Anciennes Pratiques de Cartographie (...)

    En photographie, la macro est un peu à part et permet souvent de déterminer des structures abstraites à partir de choses bien réelles, simplement par la magie du changement d’échelle. Si certains artistes ont appliqué ce principe à la musique via le microsampling (The Field notamment), d’autres utilisent le field recording, touchant à ce qu’on appelle la musique concrète. C’est cette dernière voie qui (...)

  • Niton – Cemento 3D

    Encore un disque d’expérimentations électroacoustiques et encore une fois, une plongée étrange qui intrigue mais n’irrite jamais. Quand deux musiciens italiens, Luca Xelius Martegani et El Toxyque, flanqués du violoncelliste suisse Zeno Gabaglio se réunissent à l’occasion d’une ‘jam drone’ (chacun a sa façon de se détendre), le résultat leur plait tellement que Niton se forme dans la foulée.
    Une version (...)