Accueil du site > Musique > 2011 > Marissa Nadler - Covers II

Marissa Nadler - Covers II

mardi 13 décembre 2011, par Marc

Blind-test


Tout prétexte est bon pour vous parler de Marissa Nadler. Cette fois encore, on va honteusement profiter de la sortie du second volet de ses compilations de reprises pour encore mentionner notre attachement. Parce que tout ce que touche Marissa Nadler devient du Marissa Nadler. C’est avec ce postulat qu’il convient d’aborder cette collection faite de ses blanches mains. Elle précise d’ailleurs qu’elle ne pratique pas la reprise ‘ironique’, mais qu’elle ne reprend que ce qu’elle aime.

Ses goûts sont donc assez vastes, en adéquation variable avec son univers. On l’imagine sans peine qu’elle se sente à l’aise pour se frotter à Joan Baez (All My Trials), Bob Dylan (très beau Sarah) ou les deux (Farewel Angelina écrit par le second et chanté par la première). La relecture est par contre nécessaire pour s’approprier Distorsions qui provient du post-punk âpre et singulier de Clinic et semble a priori à des années-lumière de la céleste Marissa. Entre ces deux extrêmes, on retrouve d’inoxydables classiques comme le Learning To Fly de Tom Petty ou The River de Bruce Springsteen.

Elle s’était déjà frottée avec succès à Leonard Cohen pour l’incunable Famous Blue Raincoat et c’est Avalanche qui bénéficie de son traitement, très éloigné de la ténébreuse et magnifique version de Nick Cave, mais la sobriété fait ressortir les paroles toujours impeccables du vieux Canadien.

Vous l’aurez compris, il y a un peu de tout sur cette compilation, et elle nous a de toute façon livré un superbe album cette année. Pour vos soirées blind-test, je vous recommande donc cet album qui sent bon le fait-main. Si comme moi vous ne dédaignez pas un petit supplément de cette chanteuse hors pair, cet album s’impose.

http://www.etsy.com/shop/Marissamoon6

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

1 Message

  • Marissa Nadler - Covers II 19 décembre 2011 18:46, par jacques.gens@neuf.fr

    je n’ai pas encore écouté l’album, cette mode de covers est un peu agaçante, mais Marissa Nadler et sa voix sublime transcenderaient même le banal ...alors, je vais l’écouter !

    Dis, Marissa, quand viendras-tu en Normandie ?

    Heureux Noël à tous .

    Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0