Accueil du site > Musique > 2004 > Starving Tout N’Est Pas Rose

Starving Tout N’Est Pas Rose

vendredi 11 août 2006, par Marc


Encore un groupe de cette nouvelle scène belge francophone qui illustre la grande diversité de cette ’scène’. Dans ce cas-ci, on navigue dans la pop-avec-guitares en français, genre difficile s’il en est. Les réussites (Allumeuse, Enervé, La plage) font penser de façon assez troublantes aux regrettées Brochettes. La même ingénuité, le même synthé, la même guitare simple et distordue. Mais une ambiance plus ’chaude’, plus orientée sur les chose de la vie (du sexe, donc).

Le reste est nettement plus convenu, moins convaincant aussi. La lenteur, la langueur n’apportent rien en matière d’ambiance torride et l’absence de mélodies catchy déforce l’ensemble.

Un album donc un peu décevant sur la longueur, mais qui recèle des pépites comme celles déjà mentionnées. (M.)

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0