Accueil du site > Musique > Concerts > Roscoe + Rover, Botanique, 26/10/2012

Roscoe + Rover, Botanique, 26/10/2012

samedi 27 octobre 2012, par Marc

Surprises


En général, un concert, je le réserve longtemps à l’avance, je prévois tout, je me renseigne, écoute les albums des premières parties. Pas trop l’improvisation donc. Pourtant, ce vendredi, l’opportunité s’est dégagée assez tard. De plus, je ne connaissais les deux groupes que de réputation, je n’avais jamais entendu aucun morceau.

Tout ça pour dire que lorsque je suis entré dans l’Orangerie, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. De toute façon, le mélange des Français de Rover est assez particulier. Il emprunte une base seventies solide, appuyé notamment pas une basse présente, moyennement groove mais plaisante. Ce qui surprend, finalement, c’est le chanteur qui fait penser à Elvis ou Scott Walker, ce qui est un peu décalé. Ne pas connaitre un album avant d’aller à un concert, c’est aussi courir le risque de voir tout se ressembler, même si la fin est encore plus déconcertante, donnant l’impression que le King chante avec Fujiya & Miyagi. Le groupe tient en tous cas très bien la scène.

Le site du Bota parlait des Tindersticks, The National ou Elbow pour Roscoe. Bien franchement, à qui profite une imprécision pareille. Jeter des noms ronflants en pâture, c’est évidemment la règle, mais quand elles ratent d’autant la cible, c’est désolant. Surtout que s’il ne ressemble pas à ces modèles, Roscoe est sans doute un nom à suivre. Pour le moment, ils pratiquent un rock linéaire et parfois intense, rappelant des groupes comme Archive ou (forcément) Birdpen par cette volonté de créer de la densité sur le son plutôt que sur la mélodie. Ce n’est donc pas spectaculaire comme du post-rock mais pourrait nous valoir de vrais bons moments dans le futur. Ce groupe a encore une belle marge de progression, et leur abattage et leur volonté de créer des morceaux qui émeuvent trouvera forcément un accomplissement.

Voilà un vendredi soir qui a permis de se frotter à deux nouvelles personnalités. A partir de mercredi, retour aux bonnes vieilles connaissances, parce que c’est un plaisir aussi.

Toutes les images ? C’est ici

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

3 Messages de forum

  • Roscoe + Rover, Botanique, 26/10/2012 27 octobre 2012 22:46, par MMarsupilami

    Aucune envie de voir Rover. C’est même une question de dégoût vis-à-vis du personnage et de son image (je l’ai déjà vu en interview ; je ne sais plus où ; Taratata peut-être ???).

    Par contre, j’ai vu Roscoe (Nuit du Soir) et écouté leur album. Et je suis tout-à-fait impressionné du résultat pour un projet si jeune, d’autant plus que - tu as bien entendu parfaitement raison- la comparaison qui s’impose est Archive. Ce n’est pas ma tasse de thé préférée, mais construire dans ce style de groupes comme Archive n’est pas si simple et nécessite une certaine maturité musicale. Donc, chapeau, les Liégeois de Roscoe !

    Répondre à ce message

    • Roscoe + Rover, Botanique, 26/10/2012 27 octobre 2012 22:46, par MMarsupilami

      Ah oui : quelques superbes photos là-dedans !!!

      Répondre à ce message

      • Roscoe + Rover, Botanique, 26/10/2012 28 octobre 2012 14:59, par Marc

        Comme je n’avais jamais entendu Rover du tout, je suis arrivé sans préjugé. Sur scène, ce n’est pas quelqu’un de désagréable en tous cas.

        Il ne faut en effet pas perdre de vue que Roscoe n’en est qu’à son premier album et ils semblent ambitieux, ce qui est encourageant ! Ils semblent chercher le morceau qui tue et c’est comme ça qu’ils y arriveront.

        Merci pour les photos, venant de toi ça fait spécialement plaisir !

        Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0