Accueil du site > Musique > 2012 > Andrew Bird - Hands Of Glory

Andrew Bird - Hands Of Glory

mercredi 31 octobre 2012, par Marc

Cow-boy Andrew


Après Marissa Nadler ou Dominique A, voici encore un artiste qui complète son album d’un EP, Encore un album qu’on avait aimé et dont est content de trouver un petit prolongement. Comme souvent, ça ne concernera que les fans purs et durs, ceux qui ont vu les concerts de la dernière tournée et les ont forcément appréciés. Des gens comme moi quoi.

Il a fallu un peu de temps pour apprivoiser Break It Yourself, et c’est vraiment lors de son passage au Cirque Royal que tout s’était éclairé. On retrouve d’ailleurs ici une relecture plus minimale d’Orpheo Looks Back appelée plus simplement Orpheo. Plus déconcertants sont les morceaux traditionnels. Sans doute faut-il un bagage différent, une meilleure connaissance de ces morceaux, les considérer comme siens pour vraiment appréhender ce que les reprendre leur apporte. Je veux dire que sans connaitre la version originale depuis des années, If I Needed You, morceau de Townes Van Zandt également joué en concert, semble bien banal. La voix est d’ailleurs parfois tellement remplie d’écho qu’on pense sur When That Helicopter Comes entendre Jace Everett sur le générique de True Blood.

Certaines chansons sont tout simplement bonnes à la base (Spirograph), ou bien moins (Railroad Bill) et leur reprise suit naturellement la même tendance. Mais les morceaux les plus intéressants ici sont inédits et situés aux extrémités. Three White Horses est ainsi un morceau léger, mélodique, plus immédiatement accessible que ce qu’il a pu livrer récemment sur album. Beyond The Valley of the Three White Horses en présente une longue variation, reprenant notamment la langueur mélancolique des voix du morceau de base. On a moins l’habitude de voir Bird prendre ses aises dans de longs morceaux avec un violon en liberté, mais c’est sans doute une voie à creuser à l’avenir.

Éminemment anecdotique, cet EP de complément est là pour rappeler qu’Andrew Bird est un artiste libre, singulier et productif. On savait déjà tout ça, mais c’est toujours agréable d’en entendre la confirmation.

http://www.andrewbird.net/
http://www.myspace.com/andrewbird

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0