Accueil du site > Musique > 2005 > Basement Jaxx : The Singles

Basement Jaxx : The Singles

vendredi 11 août 2006, par Marc


Bien sûr, sortir une collection de singles après trois albums seulement pourrait passer pour une démarche présomptueuse. Mais dans le cas de Basement Jaxx, pour qui les albums sont plutôt inégaux sur la distance, l’exercice en vaut vraiment la peine. Parce que le duo anglais est une infernale machine à faire danser. L’enfilement des titres n’est pas toujours imparable, puisque la discographie n’est pas infinie, mais se révèle indispensable pour tout qui veut bouger ou faire bouger ses contemporains.

Certains morceaux sont tellement recyclés dans des jingles (Red alert) qu’on ne savait même plus d’où ils venaient. Les titres les plus connus étant regroupés au début, l’attention chute en cours d’album et certaines scories (Fly life, Do you think, Bingo bango) viennent contrebalancer les classiques Red alert, Romeo et good luck. Loin des recherches sonores, des expérimentations et de la variété de Death in Vegas, Chemical brothers et autres Vitalic mais aussi loin de la prétention de Daft punk, la musique de Basement Jaxx est essentiellement festive, quitte à paraître à la limite de la lobotomie parfois. Allez, Let’s get retarded ! (M.)

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

2 Messages de forum

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0