Accueil du site > Cinema > 2006 > Jarhead

Jarhead

vendredi 11 août 2006, par Fred

Génération guerre du Golfe


Chaque guerre entraîne son lot de film sensé exorciser les maux des soldats américains.
Voici donc celui de la génération guerre du Golfe. A ce film, on ne pourra reprocher ni son jeu d’acteur, ni sa réalisation, le film regorgeant de scènes fortes et d’images travaillées (j’adore la lumière des feux de pétrole… déformation professionnelle).
Le seul reproche serait le manque d’affirmation de la position du réalisateur. On oscille en effet entre d’un côté la critique virulente de la condition de soldat (surtout dans une guerre de 4 jours menée par des F16) et de la bêtise de la guerre en général, et de l’autre côté les chamailleries d’une brigade durant sa formation et son déploiement (un peu à la manière du Maître de guerre, référence du genre).
La fin du film atteinte, on aurait préféré moins de pitreries et avoir eu encore plus à réfléchir ; comme si l’un avait quelque peu fait perdre de la force au second.
Un film quoiqu’il en soit intéressant qui rappelle encore une fois le désoeuvrement et la solitude que doivent éprouver des soldats en campagne. A ajouter à la théma "Soldats sans repère" avec Apocalypse Now et Rambo. (F.)

Article écrit par Fred

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0