Accueil du site > Cinema > 2006 > Constantine

Constantine

vendredi 11 août 2006, par Fred


Si vous aimez les histoires un brin surnaturelles et surtout le grand spectacle, Constantine est pour vous !

Constantine, John Constantine, est le héros de la BD HellBlazer de Alan Moore (auteur également de « la ligue des gentlemen extraordinaires », le pauvre), un extralucide cynique, damné et sans peur.

Promis à l’enfer et doté de pouvoirs extralucides depuis une tentative de suicide ratée, Constantine tente de se racheter un conduite en chassant des démons et en retrouvant des objets aux pouvoirs mystiques jusqu’à ce qu’il mette le doigt sur une conspiration qui dépasse les limites de notre monde. Si on aime les histoires fantastiques avec des démons et des anges, ici, on est évidemment gâté.

Côté interprétation, Keeanu Reeves fait un effort et campe un Constantine désabusé et largement entamé par un cancer du poumon plutôt crédible. Rachel Weisz quant à elle est rayonnante comme à l’habitué. Les seconds rôles sont bien campés mais pas d’Oscar en vue…

Mais ce qui impressionne surtout dans ce film à grand spectacle ce sont les visuels, les prises de vues et les décors. Constantine pouvant se rendre en enfer, c’est l’occasion de scène sdans lesquelles l’abus d’effets spéciaux ne nuit en rien et qui se révèlent tout à fait impressionnantes. De même, un imposant hôpital est utilisé pour fournir des visuels impressionnant de nuits et une scène finale en intérieur aussi impressionnante que réjouissante.

Encore un fois un film qui ne demande que peu de neurones mais qui vous amusera certainement et enchantera vos mirettes. (F.)

Article écrit par Fred

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0