Accueil du site > Musique > 2014 > Sophie Zelmani - Everywhere

Sophie Zelmani - Everywhere

mercredi 12 novembre 2014, par Marc


Quand on pense ‘chanteuse suédoise contemporaine’ (pas la peine de venir déterrer ABBA, bande de petits farceurs), il y a beaucoup de talents singuliers qui viennent immédiatement à l’esprit. Pourtant, la première qu’on a découvert, c’était Sophie Zelmani (avant même Nina Persson). Sortie des radars depuis ses tubes internationaux (Always You, ce genre), elle poursuit dans son pays d’origine une carrière plutôt couronnée de succès si on en juge par les copieuses tournées et les positions dans les charts indigènes.

Cet album-ci est déjà le onzième. Le temps qui passe, comme la mine boudeuse et la voix de jeune fille. Mais ce temps ne semble pas être un ennemi mortel pour la jolie Sophie. Alors, oui, ce sont des balades, encore et toujours, mais toujours dénuées de sucre et de mièvrerie. A un tel point qu’elles confinent parfois à la sècheresse.

Les morceaux commencent souvent calmement avant de recevoir du renfort. Everywhere convoque les violons et c’est plaisant mais pour surpasser l’émotion de la simplicité du début du morceau, il faut faire plus fort. Et certains sont vraiment plus forts, ce qui nous vaut de très jolies choses comme The Lord. Outre la mélodie fondante, on retrouve un joli solo de son compagnon de toujours Lars Halapi. Enfin, on le suppose, il y a peu d’information à ce sujet. Soutenu par des cordes discrètes, il se permet ici une minute et demie, ce qui embellit le morceau sans l’alourdir. Do You Think It Could Wait tient aussi en 5 minutes tout juste, ce qui maintient un format compact et permet de rester concentré sur les chansons.

LA voix reste d’une douceur assez remarquable (My Dear). Oui, c’est déjà entendu mais bon, personne n’a vendu ceci comme révolutionnaire non plus, tout comme le fait de s’inspirer de ce qui vient de l’autre côté de l’Atlantique, quitte à rarement tomber dans une country un peu simpliste (Got To Go With Love).

Un jour vous aurez besoin de douceur, de vous envelopper sans personne alentour. Et cet album sera là, Sophie sera là pour vous. Sans doute qu’on n’est qu’une poignée hors de Suède à savoir que Sophie Zelmani produit encore mais on sait qu’elle n’a pas perdu la main et enchaine les albums doux, dignes et impeccables d’intimité.

http://sophie-zelmani.com/home/

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0