Accueil du site > Musique > 2016 > Dum Spiro - Hors Chant

Dum Spiro - Hors Chant

mardi 3 janvier 2017, par Marc


Il faut parfois oser dépasser son pré carré, s’aventurer à la lisière pour découvrir du nouveau. Et ce nouveau, pour moi, est par exemple ce Dum Spiro, coordination des talents de musicien de Francis Esteves et du slameur Zedrine. Le résultat n’est pas a proprement parler un album de hip-hop vu que ça semble plus pensé comme un projet musical, pas des textes qui réclamaient un habillage (on signale même des instrumentaux). Dans un autre genre, on se rappelle de ce que nous avait livré Filiamotsa.

Logiquement pourtant, les voix sont mises en avant. Le flow n’est donc pas celui du rap (on s’en rapproche pourtant assez sur le très réussi Elle Rêve), on parlerait plutôt de chanson française déclamée. Surtout que les thèmes ne sont pas non plus urbains, de banlieue ou de bling-bling. Non, on est dans l’intime ici, la réflexion (Future Past). Parce que voilà, on a de l’empathie sur Combien de Vies, cette vie vécue, ces sentiments, ces regrets sont universels.

Avec du vrai anglophone dedans. Comme chez Joseph d’Anvers, ces incursions dans la langue de Dylan n’est pas la meilleure part. Mais c’est un tout petit détail parce que le plus important, c’est la densité de Between The Lines, l’apport de grosses guitares sur S’Envoler ou le single Les Mâts Chancellent où la diction véloce est bien appuyée par du picking. Au final, l’exercice est convaincant et on ne regrette pas de s’être aventuré au-delà de la lisière

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0