Accueil du site > Musique > 2016 > Sundayman - Scene Missing

Sundayman - Scene Missing

lundi 9 janvier 2017, par Marc


Parmi les bonnes surprises de 2016, il y a la découverte d’un gisement de musique grecque. Outre l’electro eighties de Mechanimalet le prog soyeux de Gravitysays_i, il y avait le psychédélisme enlevé de Chickn et ceci.

Electronique et mélancolie, c’est un mélange qui marche, surtout s’il est décliné sur plusieurs modes. Un peu psychédélique et bien balancé (Lovers) , plus lourd et lent pour All Is You, il renvoie aussi à un Caribouapaisé ou aux moments les plus atmosphériques d’Underworld (Sun King). Mais ce n’est pas tout, ce que font Sundayman et George Manoloudis peut aussi s’exprimer en ambient au piano (Smooth) et c’est joli parce que très mélodique.

Dandelion se présente en morceau pop assumé et qui ne recule pas devant un peu de son, retrouvant la mélancolie des premiers Depeche Mode. Parfois aussi, c’est très léger et évanescent (Parts of You) mais très bien pour tout qui apprécie la musique pour bain moussant. La plus grande réussite du genre étant Not Me qui commence dans la retenue avant de déployer son ampleur. Quand la voix se fait plus basse, on retrouve aussi le groove de Fujiya & Miyagi.

L’éclectisme est une arme redoutable pour rendre les albums facile d’écoute. Certes, on a établi un gros paquet de comparaisons, mais cet album attachant venant de presque nulle part nous rappelle pourquoi on aime rester curieux.

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

3 Messages de forum

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0