Accueil du site > Musique > 2020 > Izzy and The Black Trees - Trust No One

Izzy and The Black Trees - Trust No One

vendredi 4 décembre 2020, par Marc


Non, la rockeuse n’est pas l’artiste la plus représentée dans ces colonnes virtuelles. On a pu parler de Baby Fire ou la bande de Cheap Satanism ou encore de Be Your Own Pet mais ce n’est pas énorme. Que dire alors des artistes polonais, absents ici en plus de 2400 articles. Mais quand l’occasion se présente sous la forme d’un album emballant, on n’hésite pas.

Les figures tutélaires inévitables du genre sont Patti Smith et PJ Harvey. Le cousinage avec la référence des passionarias est patent sur Mr President, dont le ton plus classique s’insère parfaitement au reste qui oscille entre rage punk et quelque chose de plus lent et lourd.

Parce que si on entend ici une bonne dose de riffs saignants, ils sont vite tempérés par un psychédélisme de bon aloi, réservant quelques ralentissements (Trust No One) pour que l’énergie puisse encore mieux percoler. Cet album n’est donc pas du tout abordé entièrement avec le doigt dans la prise, Strangers Allow est même plutôt lent. Et ça dégage une belle pêche sans donner l’impression qu’Izabela Rekowska est un enfant qui fait une grosse colère.

Des sons de guitare plus compacts peuvent même parfois faire penser à Wire (Scream Sea Lions) et appuient efficacement un morceau qui assume ses excentricités. Sans doute le meilleur moment de ce court album. Picasso’s Octopuss quant à lui est plus proche d’un stoner psyché énervé. On le voit, la formation polonaise a une belle palette dont il faut profiter.

Article écrit par Marc

Répondre à cet article

4 Messages de forum

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0