Accueil > Critiques > 2021

Larsen - A Chronicle - A Soundtrack to Jacopo Benassi’s Meiwo

vendredi 12 novembre 2021, par marc


Fabrizio Modonese Palumbo est de ces artistes qu’on commence à voir partout une fois qu’on les a aperçus une fois. Ainsi, après Almagest !, son duo avec Enrico Degani et son projet ( r ), le revoici avec sa formation Larsen. Sans doute que sa créativité se nourrit de cette diversité et de ces collaborations toujours nombreuses.

Le projet dont il est question a une double origine. Une picturale d’abord avec une série de photo de Jacopo Benassi qui documentait sa résidence à Guangzhou. Et puis forcément un volet musical de Larsen qui a voulu laisser une trace en temps réel pour ses supporters Patreon. Le résultat prend la forme de deux morceaux de la même (imposante) longueur.

N’y allons pas par quatre chemins, ceci est plus aventureux (traduire par ‘rude’) que ce qu’on connaissait de Palumbo. Le nom du groupe n’est donc pas une promesse en l’air. Ce n’est pas exactement bruitiste mais confine au drone, avec un travail particulier relevé d’instruments plus identifiables qui rendent le tout digeste. Le second morceau est plus léger, est presque une invitation au voyage. Et comme pour nous récompenser, cette densité se transforme en intensité pure, dans un genre de post-rock dénué de poncifs et d’une redoutable efficacité.

Instrumental, très libre, structuré tout de même et au final fascinant et plutôt facile d’accès sur la longueur, cet album de Larsen est un bel objet musical pour oreilles curieuses.

    Article Ecrit par marc

Répondre à cet article

  • Séance de rattrapage #121 - Carmen Sea, Chris Garneau, Chistine (...)

    Carmen Sea – Sorry (EP)
    Parmi les inspirations étranges, le quatuor parisien Carmen Sea en a une qui détonne. Cet EP est en effet basé sur un accident routier qu’ils ont subi un soir de retour de concert. Ils s’en sont sortis indemnes et avec une énergie qui les a poussés à relater tout ça sur cet EP. Enfin, quand on dit ‘relater’ tout est relatif parce que la musique est essentiellement instrumentale. (...)

  • Explosions in the Sky - End

    Même si tous les styles et mélanges potentiels coexistent actuellement, force est de constater que certains ont perdu de leur vigueur. Très présent en nos colonnes il y a plusieurs années, le post-rock s’est fait plus rare. Et pas à cause d’un revirement de nos goûts, c’est l’offre qui s’amenuise. L’effet positif sans doute, c’est que les sorties ont plus de chances de se singulariser. Comme par exemple (...)

  • Sigur Rós - Átta

    Avis important pour les artistes : si vous comptez entamer un hiatus, arrangez-vous pour le faire après un bon album. C’est la bonne idée de la formation islandaise qui nous avait laissés en 2013 sur l’excellent Kveikur. Depuis, on savait le projet un cocon, notamment avec le départ de certains membres. Evidemment, on avait suivi les aventures solo du chanteur Jónsi Birgisson mais rien n’indiquait (...)

  • Bravery In Battles - The House We Live In

    Même si c’est contre-intuitif parce que le post-rock est essentiellement instrumental, le style a souvent été engagé. Entre les revendications de Godpeed You ! Black Emperor et la protection de la Grande Barrière de Corail de Selfless Orchestra, les exemples abondent. Le collectif parisien Bravery in Battles est présent sur le combat environnemental comme en témoigne la copieuse musique du film The (...)