Accueil > Critiques > 2022

Bird Voices - Mirage

lundi 16 janvier 2023, par Marc


Si le hip-hop est hégémonique, ce n’est pas la seule voie pour mêler écriture et musique comme le confirme brillamment le duo de Montpellier sur son premier album. Ce qu’on peut dire tout de suite est qu’on apprécie cette poésie naturaliste. Il est toujours difficile de dire précisément pourquoi. C’est entièrement au premier degré mais jamais sentencieux et musicalement, ces vignettes se distinguent facilement les unes des autres avec une solidité et une variété indéniables. Bref, on a senti dès les deux singles qu’on allait les suivre et l’album confirme ces excellentes dispositions. Locomotive est un très engageant départ

Comme Thousand, ils ont opté pour un nom anglais pour s’exprimer en français. Si le mélange fonctionne aussi en acoustique avec arpèges et harmonica (Sous Les Lampadaires), c’est surtout quand ils pratiquent le funk electro hors d’âge (Le Geôlier), du jazz plus ancien (Mirage), acide comme il faut (Cette Valise) ou un air de rock planant seventies (Le Puits) qu’ils donnent toute leur mesure. Signalons que ce n’est jamais passéiste non plus.

Et ça raconte des histoires, des souvenirs, voire carrément un roman noir (Lily). C’est enlevé, pas sentencieux et la voix grave captive. L’ambition est une qualité saine, surtout si on se donne les moyens de l’assumer. Et le duo ne manque pas de ressources comme en témoigne ce premier album vraiment enthousiasmant.

    Article Ecrit par Marc

Répondre à cet article

  • Auren – Il s’est passé quelque chose

    Il y a des albums qui donnent envie d’en savoir plus. Alors on cherche longtemps pourquoi on aime ça et on ne trouve pas vraiment. Reste cette évidence, Auren nous fait une très belle proposition de pop en français et on se contentera de ça. Apprécier est mieux que comprendre après tout.
    C’est via ce duo avec Jeanne Cherhal (c’est en-dessous) qu’on avait eu vent de cet album et on le retrouve avec (...)

  • Nicolas Jules – Carnaval Sauvage

    On vous voit, ceux qui forcent leur originalité, les as du marketing, ceux qui copient en moins bien. Et Nicolas Jules n’est pas dans votre camp. On lui donnait par boutade rendez-vous à cette année en parlant du très bon Yéti et il a tenu parole. Si on avait tout de suite apprécié les deux albums précédents, celui-ci marque encore plus sa singularité et se présente comme plus qu’une confirmation. (...)

  • Garden With Lips - Magnolia

    La transitivité simple qui veut que les amis de nos amis soient aussi nos amis connait certes quelques ratés mais reste une base solide. C’est lacollaboration avec Centredumonde sur un bel EP qui nous avait signalé Garden With Lips et l’occasion est belle de se frotter à un album complet. Surtout que comme on va le voir, la découverte est de taille.
    On commence par un instrumental languide, que (...)

  • Vincent Delerm – Comme Une Histoire Sans Paroles / Bozar 04/11/2022

    C’est souvent la réédition d’albums que l’on croyait moins vieux qui nous fait prendre conscience du temps qui passe. Mais pour célébrer les 20 ans de la sortie de son premier album, Vincent Delerm ne s’est pas contenté d’une édition augmentée d’inédits mais d’un petit paquet comprenant un livre et des goodies (du brol en bon belge), un album de versions instrumentales et un long album de documents sonores. (...)