Accueil du site > Musique > 2005 > Super Furry Animals : Love Kraft

Super Furry Animals : Love Kraft

mercredi 23 août 2006, par Marc


Il est des albums plus difficiles à critiquer que d’autres. Ca a été dit sur ce site même et présente l’effarante platitude du lieu commun. Mais a-t-on suggéré que certains sont véritablement difficiles à écouter ? Non que leur propos semble hermétique (parfois, si, voir Black Dice), mais au contraire, leur structure même semble être un défi permanent à l’attention. C’est dans cette (rare fort heureusement) catégorie que je rangerais le dernier album des Super Fury Animals. Des mois que cet album traîne chez moi, à la lisière de mes oreilles. Un titre, choisi au hasard, puis un autre, rien n’y fait. La parade a été trouvée en écoutant tout d’une traite en... faisant autre chose.

Alors bon, voilà, maintenant que l’écoute a décanté, que peut-on en retirer ? Peu de choses finalement. Sachez tout d’abord qu’il s’agit de pop psychédélique. Mais rangée des bagnoles au point d’en perdre toute subversion. Pour vous montrer que j’ai porté une oreille plus que distraite et cacher mon manque d’intérêt évident dans cette musique, je vais citer les groupes auxquels elle m’aura fait penser. Ca occupera le temps jusqu’à la signature finale et montrera que je connais plein des groupes, même que c’est vrai. Allons-y donc gaiement.

Une des références les plus proches se trouve être les Gallois cinglés (non, pas Goldie lookin’ chain) de Gorki zygotics mynci (The Horn). Mais en moins fou. Dans la série ’progressif pour les gentils’ , citons les Jethro Tull du début (Ohio heat), le Mercury Rev des mauvais jours (Walk you home), le Can privé de drogues (Lazer Beam), le Essex Green sous mixé. On se surprend souvent à revenir au morceau précédent, histoire de bien vérifier que c’est bien le même. a ben non, c’est vraiment un autre. Parfois on se dandinerait presque (Oi Frango) et c’est presque agréable d’être presque surpris.

Bon, la critique prend une longueur inespérée. Une question qui me taraude est de savoir quelle musique je réécouterai plus tard une fois la critique écrite. Pas celle-là. Déjà. C’est un élément de réponse. (M.)

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • Super Fury Animals : Love Kraft 20 septembre 2006 10:54, par Paulo

    wouawww, tapez "super fury animals" dans google et mescritiques.be apparait en 3ème postion !!!!! ca c’est la reconnaissance internationale !!! et surtout parce que l’orthographe correct de ces animaux plus poilus que furieux est "super furry animals". Ou est-ce une astuce marketing ? ca c’est fort !

    Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0