Accueil du site > Musique > 2003 > Dave Gahan : Paper Monsters

Dave Gahan : Paper Monsters

mercredi 23 août 2006, par Fred


Il arrive que certains albums ne survivent pas à la hype de leur sortie. Ou peut-être au contraire, ce branle-bas médiatique n’a-t-il que pour but de faire oublier la faiblesse de la galette dont la maison de disque est malheureusement parfaitement consciente ? Quoiqu’il en soit, on ne peut être que déçu par ce premier album solo du leader de Depeche Mode. Autant le premier single « Dirty Sticky floor » est un tube, autant le reste de l’album n’a pu m’inspiré que du désintérêt ou du dégoût.

Il m’est d’ailleurs encore difficile de savoir si ce single m’apparaît bon suite au mitraillage radiophonique ou de part ses qualités intrinsèques. Remarque amusante, ce single est la plage titre de l’album comme si la maison de disque avait voulu rassurer le fan sur le point d’acheter : « oui, ceci est bien l’album qui contient la chanson de la radio ! ».

On pourrait facilement comparer ce dernier album avec le dernier opus de Depeche Mode Exciter, qui n’arrivait à nous faire vibrer que sur 4 titres. Le reste des plages quant à elle tombaient soit dans la catégorie « mièvre et baveux » ou dans celle « bruitiste ». Ces deux catégories peuvent également s’appliquer aux chansons de Dave Gahan

Faut-il voir dans ce nombre de tube quasi proportionnel au nombre de cerveaux de la bande, l’intérêt qu’a Depeche Mode à rester uni ? Faut-il voir dans ces pauvres albums la fin d’un des groupes qui nous a par le passé tant enchanté ? Les questions restent ouvertes et il est probablement trop tôt pour enterrer ceux qui ont déjà survécu à tant de changements de mode (qui les attendait encore lors de la sortie du très bon « Ultra » ?). Gardons l’espoir et les oreilles ouvertes. (F.)

Article écrit par Fred

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0