Accueil du site > Musique > 2006 > Skin : Fake Chemical State

Skin : Fake Chemical State

dimanche 4 juin 2006, par Fred


Second album solo de Skin, ex-chanteuse du groupe Skunk Anansie, Fake Chemical State démontre une fois de plus qu’un groupe ne peut se résumer à la voix de sa chanteuse et à ses performances scéniques. On se rappelle très bien de concerts devant des foules enflammées à la fin des 90’s durant lesquels Skin n’hésitait pas à rouler des pelles à des demoiselles du premier rang (ce qui semble avoir donné des idées à Robbie Williams...). Epoque du succès artistique et commercial, époque révolue. On constate directement que la tournée promotionnelle de cet album sera beaucoup moins glorieuse, le contenu à défendre étant malheureusment un peu maigre. On ne parlera certainment pas de renouvellement de genre pour Skin mais plutôt même de redite : les chansons les plus bruyantes de l’album rappellent le rock punk agressif souligné de la voix de Skin que pratiquait Skunk Anansie, le brio , l’originalité et le panache en moins. Un pâle copie délavée en somme. Pire encore quelques chansons lorgnent fortement du côté du pop/rock un peu bâveux tel Fooling Yourself. Amusant un instant mais vite lassant. Petite éclaircie cependant sur les morceaux plus downtempo, sur lesquels on retrouve mieux la patte de Skin. Ces morceaux gagnent alors en épaisseur. On sauvera donc de la galette Just Let The Sun Shine On Your Face, Movin’, Purple et Nothing But pour l’élan épique et mélodique qui les traverse et leur côté bien plus travaillé que le reste. Un album qui décoit donc bien plus qu’il n’intéresse et qui n’est pas pret de libérer Skin de l’ombre de Skunk Anansie. (F.)

Article écrit par Fred

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0