Accueil du site > Musique > 2006 > The Chalets : Check In

The Chalets : Check In

vendredi 25 août 2006, par Marc


On n’est pas toujours d’attaque pour un album prenant, pour se faire retourner de l’intérieur. La plupart du temps, on veut de la musique pour égayer l’ambiance, pour dissiper la noirceur ambiante. La musique plus pop vient alors à notre rescousse. Il faut qu’elle soit distrayante mais pas fade, enjouée mais pas niaise. Le cahier des charges est finalement plus ardu qu’il n’y paraît et c’est un genre qui compte finalement peu de véritables réussites.

Ce préambule plutôt long posé, il est temps d’aborder frontalement le cas de The Chalets. Il faut donc trouver le bon moment pour écouter The Chalets. En effet, c’est seulement après plusieurs tentatives que j’ai trouvé plaisant ce Check in. Ce qui pourrait paraître paradoxal au vu de la musique joyeuse concoctée par ce groupe mixte. Donc, un conseil d’utilisation est de respecter quand même une posologie mesurée, les titres ont tendance à se ressembler quand on avale les 14 d’un coup.

La concordance des voix féminines et masculines permet pas mal de combinaisons. On notera, ça et là, des tentatives d’originalité. On se croit alors franchement dans une version actualisée des antiques B52’s (Love punch). Quelques titres me sont restés plus facilement en mémoire (No style, Nightrocker qui est plus brut de décoffrage). Cette pop aux guitares ni clinquantes ni vrombissantes, aux tempos enjoués mais pas frénétiques évoquera les Papas Fritas (talking ’bout my generation) à ceux qui ont connu ça. A mille lieues de la folie douce de Architecture in Helsinki, voici une autre petite récréation. Pas renversante sans doute, mais suffisamment fraîche pour vous apporter, par petites touches, un sourire bienvenu. (M.)

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0