Accueil du site > Musique > 2006 > The Spinto Band : Nice And Nicely Done

The Spinto Band : Nice And Nicely Done

samedi 26 août 2006, par Marc


Recyclez-vous les uns les autres. Tel est la devise du rock ces derniers temps. Si les influences en général de ce qui nous tombe dans les oreilles actuellement se situe à la charnière des années ’70 et ’80, certains accréditent la thèse de Fukayama sur l’accélération de l’histoire en prenant les influences à travers le filtre d’autres groupes actuels. Ainsi, The Spinto Band pourrait apparaître comme une synthèse pop des courants indé du moment. Une des voix est un peu déglinguée, comme celle de pas mal de nos albums préférés de 2005, la basse ronflante appuie parfois des riffs catchy comme chez Franz Ferdinand (Crack the Whip), voire certains The Strokes (Late) et un son suffisament pas propre pour ne jamais sonner ’variété’.

Le premier morceau met tout de suite au parfum (Did I Tell You), et l’emprise ne lâche que rarement, malgré la forte sensation de déjà entendu (sans qu’on puisse déterminer à coup sûr où, ce qui est un bon signe). Mais la pièce de résistance reste Oh Mandy qui est une toute belle réussite. Imaginez une version pop vaguement mélancolique de Clap Your hands Say Yeah, une mélodie imparable, un mélange de joie et de tristouille, d’accrocheur et d’intime, de plaintif et de revigorant, qui donne envie à la fois de se lancer contre les murs (promis, ’le ferai plus...) et de se ramasser en vrac. Si vous n’êtes pas allergiques au joli, ceci ne pourra que vous plaire et constituera un des morceaux de l’année. De ceux qu’une série d’écoutes ne parvient pas à faire oublier ou lasser.

Frais d’un bout à l’autre, cet album ne tutoie cependant qu’une seule fois les sommets. (M.)

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0