Accueil du site > Musique > Playlist > 2006, ce que j’en retiendrai

2006, ce que j’en retiendrai

mardi 2 janvier 2007, par Fred


Evidemment, n’ayant pas l’abattage de Marc ce sera plus court. Pas de chiffre ou de classement pour moi, mais seulement ce que je retiendrai de 2006 et donc que je réécouterai en 2007.

Thom Yorke : The Eraser : Parce que même dans le minimalisme et l’électronique, ce cher Thom n’oublie pas de faire des chansons qui touchent.
Ellen Allien & Apparat : Orchestra Of Bubbles  : Parce que ça faisait longtemps qu’un album d’electro n’avait pas allié/alterné l’inventivité de l’underground et l’immédiateté de la scène mainstream.
Arctic Monkeys : Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not  : Parce que les morceaux m’ont fait bouger, les paroles m’ont fait sourire et qu’en concert même sous la pluie, ce fut un vrai bonheur.
Daan - The Player : Parce que notre compatriote a su donner un digne successeur au somptueux Victory sans se reposer sur ses lauriers.

Voilà l’essentiel, sans oublier des albums comme ceux de Liars, Emily Haines, Infadels, I love you but I’ve chosen darkness... dans lesquels je me replongerai certainement.

Côté prix, voici également ma liste :

Prix du meilleur sosie (prix Bernard Frédéric)
Angel and Airwaves

Prix du batteur le plus impressionnant (prix du poulpe)
65 days of Static

Prix du batteur le moins impressionnant (prix du phasme)
Hyatus

Prix du groupe à ralonge (prix ’je voyage avec mes amis’ )
Broken Social Scene

Prix du groupe anglais de l’année (prix NME)
trop de nominés, pas de vainqueur...

Webmaster de l’année (prix du copinage éhonté)
Marc pour ses chroniques de plus en plus nombreuses, pour son adaptation rapide à la nouvelle interface et ses week-ends passés à migrer les anciennes critiques.

Article écrit par Fred

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0