Accueil du site > Musique > 2007 > Bat For Lashes - Fur and Gold

Bat For Lashes - Fur and Gold

vendredi 7 septembre 2007, par Paulo

"C’est beau comme une crêche" B. Blier


Un single accrocheur et un album intimiste, une recette connue, voilà ce qu’on pourrait dire de l’album Fur and Gold de Bat For Lashes, projet solo de Natasha Khan.

Ce serait s’arrêter à une première écoute. Il est vrai que le single What’s a girl to do peut faire l’effet d’une madeleine de Proust pour ceux qui comme moi ont accroché à la vague Trip hop par des groupes comme Lamb ou Mono (ceux qui s’en souviennent faites-moi signe !), il est vrai que le clip de ce même single est tout à fait singulier et accrocheur http://www.youtube.com/watch?v=n1wnOUH2jk8, mais le reste de l’album présente un travail tout aussi intéressant, voir plus.

L’album commence sur le cavalier Horse and I, d’emblée on remarque la stupéfiante similarité de la voix de Natasha Khan avec celle de Bjork sur ce morceau. On enchaine avec Trophy où la sensation se confirme aussi dans le lyrisme de la musique, on pense aussi à Sinéad O’Connor pour la sensibilité dans les parties vocales soutenues.

Après la verrue commerciale What’s a girl to do (pour paraphraser l’expression exagérée d’un de nos lecteurs), on se dirige en seconde partie vers un univers correspondant plus à une Tori Amos - pureté, piano, mélodie vocale - mais en plus accessible, moins criard (j’avoue mon admiration pour Tori Amos, bien que, paradoxalement, j’ai quelques difficultés à l’écouter). La demoiselle a peut-être vécu moins d’expériences traumatisantes...

On cite également dans les références Kate Bush, cela suit une certaine logique vu qu’elle fut déjà citée en référence aux débuts de Tori Amos. Cela dit je ne peux pas affirmer quelle est la part impliquée dans cette comparaison... Peut-être est-ce un univers onirique commun comme on peut entendre sur Sarah.

Signalons encore que, semble-t-il, pour les besoins des représentations live, Natasha Khan se soit adjointe les services de trois choristes, si bien que Bat for Lashes semble être un réel groupe.

c’est le label Echo qui signe cet excellent premier album aux côtés d’autres artistes féminines comme Feeder et Roisin Murphy.

Si l’on est séduit par le single what’s a girl to do et par les autres moments forts de l’album, on peut être dérouté par ce côté parfois un peu trop convenu dû aux beats (discrets) electro, au piano et à ces ambiances à contre-courant d’une vague folk plus présente chez une Feist par exemple. Toutefois si l’on gratte un peu, on tombe sur des petites perles, une sensibilité et un univers particulier à l’intersection de toutes ces artistes précédemment citées.

une petite écoute ?

http://www.myspace.com/batforlashes http://en.wikipedia.org/wiki/Bat_for_Lashes

Article écrit par Paulo

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0