Accueil du site > Musique > Playlist > Mes Albums de 2007

Mes Albums de 2007

dimanche 30 décembre 2007, par Marc

Ce que j’ai aimé. Ce fut une bien belle année...


Voici enfin venu le moment de rasembler ses souvenirs de l’année écoulée. L’odre est toujours aussi difficile à établir. Il n’en reste pas moins que ce qu’on soupçonnait il y a un an s’est confirmé : les nombreux retours ont fait de cette année un cru exceptionnel après une année de transition. J’en ai pris 24 cette année, soit 2 par mois. Comme ça on évite les listes de suppléments comme les autres années. Mon activité virtuelle s’étant élargie en 2007, c’est sur radiolibre que mes morceaux préférés sont relatés.

- Pour les morceaux 36 à 25 c’est ici
- Pour les morceaux 24 à 13 c’est ici
- Pour les morceaux 12 à 1 c’est ici

24. Kate Nash – Made Of Bricks : C’est sans doute mon petit plaisir coupable de cette année mais j’ai craqué pour le fraîcheur et le talent de la jeune Kate Nash. Un album actuel, raconté à la hauteur de ce bout de femme.
23. Okkervil River – The Stage Names : Ainsi il fallait remonter la source Shearwater et découvrir ce groupe qui sur la longueur se révèle essential. Loin des écoles et des styles, l’intemporalité d’Okkervil River est manifest tout au long de ces morceaux classieux.
22. Stephan Bodzin – Liebe Ist…:L’électronique minimale n’est pas le genre qui passé mieux la rampe d’un album complet. On apprécie d’autant mieux donc la maitrise musicale de Stephan Bodzin, une de mes découvertes du genre cette année.
21. St Vincent – Marry me : Disons-le, c’est aussi par la grâce d’un concert qui m’a mis sur le toit que la craquante Anne Clark se retrouve dans ce classement. Mais aussi parce que ce premier essai de la collaboratrice de Polyphonic Spree et Sufjan Stevens dénote un talent de composition et d’arrangement hors du commun. Une artiste à suivre sans hésiter.
20. Radiohead - In Rainbows : Il est loin dans le classement ce Radiohead mais le temps va le faire remonter. C’est en donnant une version définitive à des morceaux qui trainent depuis belle lurette que toute leur science de l’interprétation éclate au grand jour. Et si ce n’est plus le virage abrupt qui bouleverse, on les retrouve avec toujours autant de plaisir.
19. The Field - From Here We Go Sublime : Si le but ultime de la dance est de produire l’euphorie, alors on peut en déduire que les collages trancy de The Field constituent une des plus sudoripares réussites de cette année. De l’electro qui se consomme au choix assis ou debout, qui fait remuer la tête comme les jambes.
18. Sunset Rubdown - Random Spirit Love : En délaissant momentanément les excellents Wolf Parade, Spencer Krug s’offre une escapade tout en liberté assumée, faisant sauter joyeusement les conventions et dynamitant des compositions qui n’en reviennent pas d’être si folles.
17. Battles – Mirrored : La pulsation de l’année. En sortant son premier véritable album, ils ont grandement participe au retour du rythme qui a marqué cette année. Leur virtuosité se met au service d’une redoutable machine de guerre, où on ne sait palus ce qu’on doit à l’home ou à la machine. Et c’est très bien comme ça…
16. Gravenhurst - Western Lands : Ca fait un petit bout de temps qu’on guette la faute de goût chez Mick Talbot. On sait maintenant qu’elle ne viendra sans doute jamais. Le dernier album montre une maitrise de tous les instants, un sens mélodique jamais démenti et nous aidera à passer les moments difficiles.
15.  !!! - Myth Takes : Ils ont eu vraiment raison de délaisser le mélange avec l’électronique pour se concentrer sur ce qu’ils font de mieux, à savoir une impitoyable machine à groover. L’enchainement All My Heroes Are Weirdos – Must Be The name - A New Name vaut à lui seul l’achat.
14. Iliketrains - Elegies To Lessons Learnt : Après un très apprécié copieux mini-album, Iliketrains nous revient déjà et confirme tout le bien qu’on pensait d’eux, nous livrant un album sombre et profond, d’un romantisme noir qui me ravit.
13. Andrew Bird - Armchair Apocrypha : Encore un artisan qui trace seul sa route. Avec toujours plus de finesse et d’accessibilité, Andrew Bird prouve une fois encore qu’il est de ces songwriters précieux qui embellissent nos journées. C’est sans doute une des portes d’accès les plus faciles à sa discographie.
12. Editors - An End Has A Start : De bons espoirs ranimant avec sincérité la cold-wave pour livrer quelques perles, Editors est passé sans transition au stade de rouleau compresseur n’ayant peur de rien ni personne. Mais ce monstre inattendu est vraiment puissant et hymnesque. Pas de raison de bouder son palisir dès lors.
11. Florent Marchet - Rio Baril : Et si c’était lui le grand talent de l’hexagone ? Après un prometteur Gargilesse, Florent Marchet saute le pas et montre avec une personnalité certaine qu’on peut faire rimer classe d’arrangements et finesse d’écriture en français. Cet album à hauteur d’homme a une cohérence viscérale qui met tout ce qui pratique la langue de Voltaire à plusieurs longueurs.
10. Deerhunter – Cryptograms:La vague des revivals connaît maintenant son ressac. Mais les derniers soubresauts sont aussi les plus beaux ; J’en veux pour preuve la belle versatilité de Deerhunter, passant du robotique sombre et sincère à une dream-pop décomplexée. Un talent d’écriture jamais démenti, des plages brouillardeuses pour brouiller les pistes, voilà un des talents de l’année.
9. Do Make Say Think - You, You’re A History In Rust : Le seul problème avec ces talentueux Canadiens, c’est que quand on retourne après à du rock basique tout semble rudimentaire. L’arsenal a beau être impressionnant, il est au service de vrais beaux morceaux accessibles.
8. Panda Bear - Person Pitch : PNon content d’avoir participé à une des meilleures plaques de l’année avec Animal Collective, Panda Bear a concocté dans son Portugal d’adoption un album solaire et enchanteur, créant une ambiance de folle mélopée à base de touchants rythmes primitifs et de boucles vocales.
7. Feist - The Reminder : Il semble loin le temps où Leslie Feist nous chuchotait à l’oreille. Maintenant, elle appartient à la race des toutes grandes, voyant son horizon considérablement élargi. Son style toujours intimiste est maintenant plus spectaculaire, laissant la voie libre à une des plus touchantes voix qui soient.
6. Animal Collective - Strawberry Jam : Les dynamiteurs d’Animal Collective auraient sans doute pu vivre sur leur énorme succès critique et d’estime. Au lieu de ça, ils transforment la moitié des titres de cette confiture en très euphoriques titres pop barrés et jouissifs. J’avais toujours eu un peu de mal à tenir sur la longueur de leurs précédents opus mais là, j’en redemande.
5. Menomena - Friend And Foe : Une de mes fiertés est d’avoir traverse l’Atlantique avec ce disque sous le bras, afin de prêcher la bonne parole de Portland, Oregon. La pop complexe et excitante de Menomena vaut bien ce prosélytisme de toute façon.
4. Spoon - Ga Ga Ga Ga Ga : Encore un groupe qu’on n’avait pas vu venir. Ces compositions au cordeau ont encore gagné en accessibilité, ce qui les rend encore plus vite addictives. C’est un des paradoxes de cet album au nom improbable, de s’avérer aussi attachant sans jamais en avoir l’air. Quelques prestations impeccables ont fini par me convaincre que je tiens là un de mes compagnons de route.
3. The Arcade Fire - Neon Bible : Succéder à Funeral est sans doute la plus difficile des tâches pour un album. Mais les Montréalais ne se sont pas laissé démonter. En laissant remonter la noirceur, ils ont concocté un album hanté et paranoïaque, un plus profond de leurs névroses. Si on ajoute à ça un toujours intact sens du spectacle, où la sincérité est le centre de tout, on peut dire que Neon Bible, même s’il ne jouira jamais de la lumière de son prédécesseur est un grand, un bon, un bel album.
2. LCD Soundsystem - Sound Of Silver : On connaissait le talent de James Murphy mais un premier album un peu disperse et disparate m’avaitlaissé sur ma faim. Pas de risque par contre avec ce brulot. C’est finalement moins vers les dacefloors qu’il lorgne mais son écriture a énormément progressé. On a beau se dire qu’on va résister, tous nos membres se liguent contre cette idée fixe et finalement on rend les armes devant la soufflante maitrise de ces morceaux.
1. The National - Boxers : Alors, un album de l’année par défaut ? Oui, un peu parce que The National a trouvé la recette de la chanson qui marche et l’applique à tout va. Non parce que cette recette fonctionne toujours, qu’il n’y a pas une note à jeter sur cette galette et que la voix de Matt Berninger est toujours unique. La multitude des écoutes n’a ne tous cas pas altéré le plaisir procuré par ce disque de confirmation.

Mais ce fut également un année riche en concerts. Alors, sans réfléchir pour plus de spontanéité, voici les moments de live qui m’ont ravis (ordre aléatoire) :
- Arcade Fire (Forest National)
- St Vincent (Botanique)
- 65 Days Of Static (AB)
- Spoon (Sasquatch - Pukkelpop)
- The Besnard Lakes (Pukkelpop)
- Caribou (Pathé Palace)
- Animal Collective (Botanique)
- Patrick Wolf (Sasquatch)
- Tapes ’n Tapes (Neumo’s)
- Editors (Pukkelpop)
- Iliketrains (Botanique)
- Bright Eyes (Dour)
- Menomena (Botanique)
- Explosions In The Sky (Neumo’s)
- Snowden (Neumo’s)

Fabuleuse année quand j’y repense. Et vous, qu’est-ce qui vous a agité en 2007 ? Fred a déjà donné sn avis en tous cas

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

6 Messages de forum

  • Mes Albums de 2007 30 décembre 2007 20:30, par sebduj

    Très belle sélection. C’est vrai que l’année 2007 a été excellente mais je n’ai malheureusement pas écouté assez de nouveaux albums, je tente quand un top 12 :

    1- Arcade Fire - Neon Bible
    2- The National - Boxer
    3- Interpol - Our love to Admire
    4- Clap Your Hand Say yeah - Some loud Thunder
    5- Spoon - Ga ga ga
    6- Sigur Ros - Hvert
    7- Mud - FlowRyunosuke
    8- Explosion in the sky - All of a sudden i miss everyone
    9- Editors - An end has a start
    10- Blond Redhead - 23
    11- Animal Collective - Strawberry
    Jam
    12- I Like Train - Elegies to Lessons Learnt

    Même remarque pour les concert, pas assez pratiqué mais un top :

    1- Pearl Jam - Sport Paleis
    2- Arcade Fire - FN
    3- The National - AB/Dour
    4- Interpol - FN
    5- Clap Your hand say yeah - Dour
    6- Smashing Pumpkins - Paris Grand Rex
    7- Mud Flow - Bota
    8- Animal Collective - Bota

    Bien bonne année 2008 à tous.

    Répondre à ce message

    • Mes Albums de 2007 30 décembre 2007 23:23, par sebduj

      Je me rends compte que le concert de Pearl Jam était en 2006, pas grave il mérite bien d’être premier quand même.

      Répondre à ce message

    • Mes Albums de 2007 31 décembre 2007 12:45, par Marc

      @Sebduj

      Merci pour ta contribution. J’avais omis le concert de Clap Your hands où on s’était quand même beaucoup amusés. Un bon souvenir en effet

      @Vic

      Merci aussi pour ta contribution. Nos goûts sont visiblement compatibles. Tu as vu ? On a mis la critique (élogieuse) en ligne. Pour ma part, je préfère quand elle fait du bruit mais il faut se rendre à l’évidence, White Chalk est effectivement un grand album.

      Sinon, bête idée de ma part, j’ai revu la liste des albums de 2007 et il y en a des pelles à ajouter dans la catégorie des bons : Les Savy Fav (Let’s Stay Friends), The Shins (Wincing The Night Away), A Place To Bury Strangers, Explosions In the Sky (All Of A Sudden I Miss Everyone), Marissa Nadler (Songs III), Joy Wants Eternity (You Who Pretended To Sleep), Liars (Liars), Modest Mouse (We Were Dead Before The Ship Even Sank), Of Montreal (Hissing Fauna, Are You The Destroyer ?), Patrick Wolf (The Magic Position), Electrelane (No Shouts, No Calls), Au Revoir Simone (The Bird Of Songs), The Besnard Lakes (Are The Dark Horse), The White Stripes (Icky Thump), Mudflow...

      C’est forcément bête les listes quand on y pense. Mais j’aime ça...

      Répondre à ce message

  • Mes Albums de 2007 31 décembre 2007 11:28, par vic

    Plutôt chouette cette sélection ! Par contre, vous lui faites la gueule à PJ Harvey ?... Enfin bon, c’est vrai que son album était tellement bien qu’il était déjà hors-catégorie dès le départ...

    Répondre à ce message

    • Mes Albums de 2007 31 décembre 2007 11:36, par vic

      Allez, après petite réflexion, je tente un top 10 :
      1- PJ Harvey- White Chalk ; 2- Panda Bear- Person Pitch ; 3-Arcade Fire- Neon Bible ; 4-Caribou- Andorra 5-Andrew Bird- Armchair Apocrypha ; 6-The Natinal- Boxer ; 7-Animal Collective- Strawberry Jam 8-Kanye West- Graduation ; 9-Grinderman- Grinderman ; 10-Spoon- Ga Ga Ga Ga Ga.
      Globalement on retrouve les même trucs...

      Répondre à ce message

  • Mes Albums de 2007 1er janvier 2008 15:52, par Stiko

    salut ,
    me contenterai d’un top 5
    - Iron & Wine : sheperd’s dog
    - Gravenhust : the western lands
    - Kevin Drew : spirit if...
    - Radiohead : In rainbows
    - the Editors : an end as a start

    Pour les live :
    1.pearl jam à werchter
    2.wilco au cirque royal
    3.NIN : au pukkelpop
    4.the Editors à Schaerbeek
    5.Menomena à la rotonde

    Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0