Accueil du site > Musique > Concerts > The Cure, Palalottomatica (Rome), 29/02/2008

The Cure, Palalottomatica (Rome), 29/02/2008

lundi 3 mars 2008, par Seb


Dimitri nous fait le plaisir de nous livrer son compte rendu sur le concert The Cure :

16 ème concert de Cure et à Rome SVP ! Palalottomatica salle de 12000 personnes et sold out depuis longtemps... Une salle à la capacité relativement grande mais pas du tout écrasante, style cirque royal en plus moderne (pas difficile).

Le ticket nous indique "show at 20h45" et contrairement à chez nous, cela veut dire que le groupe principal commence à 20h45. Par bonheur, nous sommes là à 19h45 pour assister à 45 minutes "65 days of static". Très bon mais rien d’original par rapport à Mogwai. A coup sur, on pourrait confondre leur sons. Bon souvenir quand même.

20h50, Cure arrive. Avec un groupe de 30 ans (et oui depuis 78) et une moyenne d’âge de 45 ans, on peut s’attendre à tout. Depuis le début de la tournée (09/02 en Suède), on a droit à deux set list différents : soit la version "whish", la plus facile ou la version "disintegration" plus sombre. Pour mon bonheur, ils commencent par "plainsong" et on aura donc droit à la version sombre... en théorie. Le son est hésitant durant les deux premières chansons mais cela est vite réglé et le son devient puissant, clair et net.

L’album "disintegration" (de 89) sera passé en revue mais le groupe alterne avec des nouveaux morceaux ainsi qu’avec leurs tubes (in between days, friday i’m in love, just like heaven) mettent le feu et tout le monde se retrouve debout après une vingtaine de minutes et "pictures of you". Très bonne ambiance, tout le monde danse, chante, applaudit... On remarque sur le coté gauche de la scène que des enfants (10-12 ans) sont là et s’amusent bien. De fait, le gros Robert danse (si on peut parler de danser) souvent devant eux en y prenant beaucoup de plaisir. On apprendra plus tard qu’il s’agissait de ses neveux !

La première partie du concert se finit évidemment par "Disintegration". A partir de là, c’est parti pour trois rappels de folie. Tout le monde crie et écoute avec bonheur des classiques (A forest, boys don’t cry) mais aussi des surprises telle que "love cats" "grinding halt" ou encore "jumping someone else’s train" de 78 ! Le concert se termine par 10:15-Killing an arab. Au total, 3h15 (quand même !) de pur régal. Bien sur, rien de bien nouveau mais simplement du tout bon. Ce qui est déjà pas mal !

Dimitri H.

Set list complet :

Mainset :

- plainsong
- prayers for rain
- a strange day
- alt.end
- the end of the world
- the walk
- lovesong
- to wish impossible things
- pictures of you
- lullaby
- from the edge of the deep green sea
- please project
- push
- friday i’m in love
- inbetween days
- just like heaven
- primary
- a boy i never knew
- us or them
- never enough
- wrong number
- 100 years
- disintegration Encore 1 :

- at night
- m
- play for today
- a forest

Encore 2 :

- the lovecats
- hot hot hot !!!
- let’s go to bed
- freak show
- close to me
- why can’t i be you ?

Encore 3 :

- boys don’t cry
- jumping someone else’s train
- grinding halt
- 10:15 saturday night
- killing an arab

Article écrit par Seb

Share on Facebook

Répondre à cet article

1 Message

  • The Cure, Bercy (Paris), 12/03/2008 18 mars 2008 21:00, par Damien R

    The Cure à Paris-Bercy.. une setlist légèrement différente, une ambiance folle, dans un Bercy surchauffé (et Dieu sait que ce n’est pas commun..), le tout pour un concert record de 3h35 (et 4 rappels).. Un très grand moment, un très grand Robert !

    Plainsong, Prayers For Rain, A Strange Day, alt.end, The Walk, The End of the World, Lovesong, To Wish Impossible Things, Pictures of You, Lullaby, From the Edge of the Deep Green Sea, Kyoto Song, Please Project, Push, How Beautiful You Are...,Friday I’m in Love, Inbetween Days, Just Like Heaven, Primary, A Boy I Never Knew, Shake Dog Shake, Never Enough, Wrong Number, One Hundred Years, Disintegration.

    E1 : At Night, M, Play For Today, A Forest
    E2 : The Lovecats, Let’s Go to Bed, Freak Show, Close to Me, Why Can’t I Be You ?
    E3 : Three Imaginary Boys, Fire in Cairo, Boys Don’t Cry, Jumping Someone Else’s Train, Grinding Halt, 10:15 Saturday Night, Killing An arab
    E4 : Faith

    Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0