Accueil du site > Musique > Concerts > This Will Destroy You - VK, 05/04/2008

This Will Destroy You - VK, 05/04/2008

lundi 7 avril 2008, par Marc


Alors que l’enveloppe dans laquelle je stocke mes tickets de concerts grossit à vue d’œil, je n’étais jamais allé au Vk. Ce qui est dommage, l’endroit étant accueillant, le son bon et la programmation intéressante (Tapes ’n Tapes et The Long Blondes viennent bientôt).

Deux jours après le concert, je mentirais si je prétendais que De Portables m’a laissé un souvenir ineffable. Certes, la variété de ce trio est louable, passant de la pop à un math-rock rugueux en passant par un power-rock enlevé, mais les compositions ne se sont pas gravées dans ma mémoire. Il faut plus d’une écoute sans doute.

Le public vraiment clairsemé était là pour le groupe de post-rock venu du Texas de toute façon. Et il a eu pour son compte. Ceux qui ont apprécié leur premier album éponyme n’ont pas pu être déçu de toute façon. La facture des morceaux de This Will Destroy You est évidemment très (trop ?) classique, jouant sur les quiet-loud-quiet de rigueur dans le post-rock à la gratte. Le line-up, avec un bassiste au milieu, deux guitaristes sur les flancs et un batteur comme libero, est aussi des plus convenus. Mais on est surtout là pour profiter d’un son plein et puissant de live. Et on l’a eu. Les guitares brouillardent et mélodisent (néologismes en cours d’homologation), le bassiste plaque des accords qui rebondissent et le batteur règle le tout. Comme d’habitude oserait-on dire. Ils réussissent aussi bien les morceaux de l’album, tout en textures et les deux tout bons morceaux rescapés de l’EP Young Mountain comme The World Is Our... Un petit bug technique du à une bande qui ne se lance pas viendra ternir le rappel, nous laissant en rade de longues minutes avant la clôture.

This Will Destroy You découvre l’Europe en car (leur programme est démentiel) et l’Europe a tout intérêt à découvrir ces sympathiques garçons, artisans sans prétention d’un genre certes balisé mais tellement délectable en concert.

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0