Accueil > Musique > Concerts > Shearwater, Botanique, 07/11/2008

Shearwater, Botanique, 07/11/2008

dimanche 9 novembre 2008, par Marc

Tout là-haut


Shearwater à la Rotonde. C’est le programme plus qu’alléchant de cette fin de semaine. Mon album préféré de cette année dans cet endroit où il faut être coincé derrière une escouade de basketteurs pour être mal placé. Bon, on reprend son souffle et on replace les choses dans l’ordre.

Tout d’abord, cette semaine exceptionnelle pour les Etats-Unis ne pouvait s’envisager qu’avec des rejetons de l’oncle Sam. Ce sont les War Eagles qui ouvrent le bal. Et ma foi de façon plus convaincante. Le trio pratique un folk nerveux qui n’est pas sans rappeler Two Gallants. C’est enlevé, mené à tout berzingue et est un amuse-bouche de choix.

On remonte d’un cran avec les Seattleites The Dead Science. J’ai expliqué dans une ve antérieure comment j’avais failli les voir en concert (c’est ici). Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils restent insaisissables. C’est qu’on est au-delà de notre zone de confort au début de cette prestations. Et puis la puissance, la virtuosité et la liberté séduisent. Dans un registre proche dans l’expérimentation que leurs compatriotes de Xiu Xiu, leur reprise méconnaissable de Sign Your Name de Terence Trent d’Arby nous convainc.

Déjà mis dans de bonnes conditions par les deux premiers groupes, on attend nos héros de la soirée. Et on ne sera pas déçus. S’appuyant sur un répertoire évidemment tiré de leur formidable Rook et aussi des meilleurs moments de Palo Santo (Seventy-four, Seventy Five, le superbe Hail Mary, Palo Santo). Le groupe est concentré, peu porté sur la discussion, mais on sent derrière chaque morceau une intensité rare, que n’atteint dans le genre que le Radiohead des grands jours. Le salle presque remplie ne s’y trompe pas, ce public-là sait ce qu’il est venu voir et il le recevra. Une reprise de Clinic et un dernier morceau constitueront les rappels. Le quintette texan est l’incarnation la plus aboutie de cet américana en apesanteur, quelque part du côté des meilleurs groupes en activité.

Toutes les photos sont disponibles ici : http://picasaweb.google.be/marc.mineur/Shearwater#

(War Eagles)

(The Dead Science)

(Shearwater)

(Shearwater)

Article Ecrit par Marc

Répondre à cet article

2 Messages

  • Shearwater, Botanique, 07/11/2008 9 novembre 2008 16:46, par ToX

    Petite rectification... On a tous mis beaucoup de temps à comprendre, certains ne semblent d’ailleurs toujours pas avoir compris, mais le premier groupe a avoir joué c’est bien Langhorne Slim (comme annoncé). En fait, ces bougres nous ont berné avec le nom affiché sur la batterie "War Eagles" et il semblerait que les aigles de guerres soient les musiciens qui accompagnent le petit gars qu’est Langhrone Slim.
    J’espere avoir tout compris !

    Au plaisir,

    Thomas

    Voir en ligne : Rectification

    repondre message

  • Okkervil River + Jawhar, PIAS, 29/03/2018

    Ca faisait un peu de temps qu’on n’avait plus parlé de concerts ici. D’autant plus que le temps avait manqué pour relater les deux derniers déplacements. L’endroit du soir est nouveau puisqu’on découvre le siège de PIAS, qui abrite aussi un très bel assortiment de vinyles et une salle de concert intime et accueillante.
    Le programme était pour nous un ’double bill’, ce genre de proposition qui associe deux artistes qui nous sont chers. Ajoutez à ça l’autorisation de prendre des images et quelques amis et (...)

  • Albin de la Simone, Nuits botanique, 11/05/2017

    Le plaisir de la découverte fait évidemment partie de ce qu’on aime en concert mais on ne boudera jamais une valeur sûre. Jamais on n’a été déçus par Albin de la Simone et il va garder son brevet d’invincibilité.
    Ce jeudi lance donc les Nuits Botanique et comme tous les ans, une belle programmation, une bonne ambiance et sans doute une météo mitigée.
    Cette bonne ambiance nous a fait rater le début de la prestation de Mathias Bressant . On ne peut pas dire que les regrets sont immenses. Sa prestation (...)

  • The Dears, Plants and Animals, Botanique, 21/02/2017

    D’habitude, les compte-rendus de concert sont écrits avant que les photos ne soient disponibles. Cette fois-ci pourtant, il n’y en aura pas. Pour la première fois en dix ans et après une centaine de concerts (à vue de nez), mon ami l’appareil photo n’a pas été autorisé à entrer avec moi...
    Mais bon, on était là pour écouter de la musique surtout et on n’a pas été déçus de ce côté-là. L’affiche du jour était en fait double, et d’une certaine cohérence. Plants and Animals et The Dears partagent certes la même (...)

  • Jeanne Cherhal, Théâtre 140, 20/01/2017

    Il est bon de temps en temps de revoir en concert ceux qui nous enchantent sur disque. Et le dernier Jeanne Cherhal avait confirmé ses bonnes dispositions. Sa très longue tournée maintenant clôturée passant par notre capitale, il était plus que tentant de reprendre contact avec le Théâtre 140.
    La formule piano-voix ne permet pas d’approximations, et quand le talent le permet, c’est souvent un grand moment que peuvent nous offrir Frida Hyvonen, Moonface, Alina Orlova, Soap&Skin ou Pierre (...)