Accueil du site > Musique > En écoute : These Are My Twisted Words de Radiohead

En écoute : These Are My Twisted Words de Radiohead

mercredi 19 août 2009

Il y avait un nouveau morceau de Radiohead dans ma boite à mail ce matin. Le plus étonnant c’est que ce n’est pas ce titre à la mémoire du dernier vétéran de la première guerre mondiale Harry Patch, qui était d’ailleurs un peu déconcertant à la première écoute. Non, ici il s’agit un véritable morceau du prochain album qui ne devrait pas venir puisque, autre nouvelle, ils ont annoncé il y a quelques jours qu’ils n’en avaient plus l’envie. Evidemment le manque d’envie n’est peut-être pas suffisant, il faut ajouter à cela d’autres raisons commerciales liées à l’air du temps, et cette volonté de s’y adapter. Après la révolution musicale de KidA, Radiohead continue sa révolution marketing. Et puisqu’ils peuvent se le permettre, ils auraient tort de s’en priver.

Harry Patch c’est par ici http://www.myspace.com/radiohead

These_Are_My_Twisted_Words par là http://rcrdlbl.com/artists/Radiohead/track/These_Are_My_Twisted_Words

Et la news radiohead-says-no-more-albums de ce côté svp http://blogs.wsj.com/digits/2009/08/12/radiohead-says-no-more-albums/

P.

Répondre à cette brève

2 Messages de forum

  • En écoute : These Are My Twisted Words de Radiohead 20 août 2009 05:59, par Laurent

    Perso j’ai été presque encore plus déconcerté par Twisted Words que par Harry Patch... Pensant au début - puisque la chanson était lâchée dans la nature sans un mot d’explication - qu’il s’agissait là d’une demo, j’ai été plus que surpris d’apprendre que Radiohead risquait de continuer de diffuser ses morceaux sous cette forme et qu’en l’occurrence, ils étaient "très fiers" du résultat. Un track pas inintéressant par sa "langueur monotone" (depuis Verlaine, on sait que ça peut "blesser le coeur"), et qui me rappelle vaguement la vieille version crade de Reckoner d’avant "In Rainbows"... mais franchement rien d’extatique non plus.

    L’avantage des albums, c’est qu’en général on enregistre vingt morceaux et qu’on élimine les plus faibles après un recul critique. Avec Radiohead, on va bientôt avoir droit au moindre sursaut d’inspiration hic et nunc, que leur statut d’intouchables confinera quasi systématiquement à l’autel du bonheur collectif. La messe n’est pas dite, loin de là, mais dans ces conditions ça va devenir difficile de rester pieux...

    Répondre à ce message

  • En écoute : These Are My Twisted Words de Radiohead 31 août 2009 15:06, par David (http://desbruits.wordpress.com/)

    J’adhère tout à fait au commentaire publié juste avant moi.
    j’irai même plus loin. J’ai cette désagréable impression d’auto-suffisance chez Radiohead. Ils peuvent certainement se le permettre, mais rendons à César ce qui est à César.
    on a cette désagréable sensation que Radiohead nous balance à la gueule chaque petit bout de morceau composé à la va-vite, sous forme d’ébauche, sans même faire aucun effort critique. Sans doute est-ce à nous aujourd’hui de dire si oui ou non, une de leurs chansons vaut le coup.
    Et à y regarder de plus près, j’ai bien peur que ce ne soit de moins en moins le cas ..

    Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0