Accueil > Critiques > 2021

Gregario - Nomads on Hold

mercredi 30 juin 2021, par marc


Je ne sais pas si à l’instar de certains grands voyageurs les critiques ont une carte du monde avec une épingle pour chaque pays de provenance d’album. Pour ma part, je n’avais jamais parlé d’artiste luxembourgeois, ce qui peut sembler étrange vu qu’il est très souvent question des pays limitrophes du Grand-Duché.

On place cet EP dans cette grande mouvance du jazz moderne qui mêle piano solo et percussions. On a parlé récemment de Glass Museum ou Rouge et ce sont d’incontestables réussites. On ajoutera ceci au nombre sans hésitation. Les nuances sont moins jazz ou electro que les deux exemples cités, même si on note quelques discrètes textures synthétiques qui collent très bien à l’ambiance. Le relevé Manhunt confirme comme les deux exemples précités que le piano est un instrument de percussion. Et une vraie profondeur s’en dégage.

On ne va pas faire semblant que le genre abordé ici n’a pas déjà été souvent défriché mais il faut reconnaître que la spécificité du Luxembourgeois émerge tout de même et que le plaisir d’écoute est indéniable.

    Article Ecrit par marc

Répondre à cet article

1 Message

  • Franck Marchal - Maelström Metronomy

    Si les références historiques de la musique synthétique de Franck Marchal sont à aller chercher du côté de John Carpenter, on signale aussi les relectures modernes et enthousiasmantes de Magnetic Rust ou Odyssée.
    Les cordes ne sont pas l’ingrédient privilégie ici, mais le résultat n’est pas sans rappeler des choses comme Ô Lake. Son expérience en tant qu’auteur de musique de film n’est sans doute pas (...)

  • Ultra Sunn - US

    Suivre des artistes, découvrir de prometteurs EP et puis écouter leur premier album qui confirme tout le potentiel soupçonné, c’est vraiment un des plaisirs de cet étrange hobby. Et dans les EP qui nous avaient vraiment plu (et pas qu’à nous si on en juge par l’ampleur de leur tournée), le duo bruxellois se plaçait assez haut. Gaelle Souflet et Sam Huge nous reviennent donc US qu’ils ont écrit, (...)

  • Danube - Cities

    Plusieurs morceaux étaient disponibles et ont attisé l’attente qui n’a pas été déçue par ce premier album de Danube dont les noms de morceaux sont des capitales européennes. Oui, un peu comme dans La Casa de Papel. Ce qui n’est pas clair par contre c’est qui se cache derrière ce projet. C’est secondaire évidemment, la musique primant tout.
    Quoi de plus compliqué à définir qu’un son ? C’est un challenge (...)

  • Dark Minimal Project – Remixes

    On vous avait déjà dit tout le bien qu’on pensait du second album de Dark Minimal Project, Ghost of Modern Times. On avait décelé un cousinage certain avec Depeche Mode et c’était loin de nous déplaire. Et la ressemblance se prolonge avec ces remixes, le groupe anglais étant très friand de l’exercice. Sur la pochette, les deux protagonistes Guillaume VDR et Ange Vesper semblent avoir pris cher mais (...)