Accueil du site > Musique > 2005 > Art Brut : Bang Bang Rock ’n Roll

Art Brut : Bang Bang Rock ’n Roll

vendredi 11 août 2006, par Marc


Il y a des gens qui font de la politique, du bénévolat. Et puis il y a ceux qui forment un groupe de rock. Le morceau d’introduction claque comme un avertissement (Formed a band). Cependant, la ressemblance avec Wire est presque gênante. Mêmes guitares, même voix avec le même écho, mêmes choeurs. Le propos est cependant moins austère et le reste de l’album marque la différence de cette prestigieuse mais pesante référence. On y pense aussi pour les titres moins vindicatifs (Stand down), mais moins pour ce qui est plus ouvertement punk première époque (la plage titulaire). Après deux titres (le rigolo My little brother), on sent qu’on est dans le plus burlesque, avec des vignettes de la vie de tous les jours dans l’Angleterre d’aujourd’hui. Un genre bien balisé désormais puisqu’il occuppe le spectre qui va de The Streets à The Others.

Est-ce de l’art ? Ca dépendra des sensibilités de chacun. Brut ? Ca oui. Le tout est en tous cas bien moins bidon que les Kaizer chiefs dans le genre prolo poil-à-gratter, l’énergie maîtrisée en fait un des musts de cette lame de fond post-punk-pop-à-guitares (qui continuera l’an prochain avec les Arctic Monkeys). Si vous aimez ça, faites-vous plaisir, découvrez les trois premiers albums de Wire. (M.)

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0