Accueil > Critiques > 2023

Falling For Franckie - Animal Cérébral

lundi 11 décembre 2023, par marc


Il est sans doute compliqué de choisir un single pour présenter un album. Parfois il est tellement meilleur que le reste qu’il oblitère son album, parfois il est catchy mais ne donne qu’une idée partielle de la version longue. C’est ce cas de figure qui s’était présenté pour Juste Un Détail. Notre œil égrillard s’était allumé à ce morceau qui évoquerait Yelle devenue adulte (faites un effort quoi...) mais en entendant tout cet Animal Cérébral, on se rend compte que ce morceau qui clôture joyeusement l’album y a certes sa place mais que tout le reste est plus subtil.

En effet, le trio emmené par Delphine accompagnée de DJ Tho et Tommy Hoadley et produit pour l’occasion par Annika Grill d’Annika and The Forest arrive à dégager une certaine sensualité de façon plus (Animal Cérébral) ou moins (Nos Corps) synthétique. Ce qui nous plonge dans un contexte féminin éminemment moderne. Pouvant donner des conseils de soirée en mode direct (Règle de Bonne Conduite) ou traiter du consentement sans colère ni complaisance (De Travers).

A titre personnel, on préfère encore le ton plus alangui De Sable et d’Or Blanc. Bref on était venus pour la gaudriole, on est restés parce que Falling For Franckie s’est révélé bien attachant, et on conseille ce beau témoignage très personnel de l’époque présente.

    Article Ecrit par marc

Répondre à cet article

  • Louis Arlette – Chrysalide

    Si on ne connait pas encore très bien Louis Arlette, on peut dire que le patrimoine a une grande place dans sa vie. Après avoir revisité le volet littéraire sur un EP de mise en musique de poésie française, les thèmes de ces morceaux vont chercher des allusions historiques. Mais le ton a changé, radicalement. Si l’EP se voulait iconoclaste et l’était peu (ce qui n’est pas un problème en soi, (...)

  • Kloé Lang - Ce Que La Nuit (EP)

    On ne connaissait de Kloe Lang que des reprises de Barbara et Janis Joplin qui étaient à la base d’un spectacle. Et on avait eu envie de savoir ce qu’elle avait dans le ventre en tant qu’autrice. Cet EP propose Aimez-Moi présent sur l’album précédent et ce morceau plus déstructuré n’est pas typique de ce qu’on entend ici.
    Première chose à signaler, on ne retrouve ici aucune ressemblance littérale avec (...)

  • Centredumonde - Ubac (EP)

    La critique est aussi une lutte perdue d’avance contre la marche du temps, maintenant qu’il est des nôtres, Centredumonde le sait aussi. Il avait déjà évoqué en parlant du moins marquant dernier Daho de cette anecdote d’un cactus écrasant celui qui lui a tiré dessus. Sur ce nouvel EP, il imagine un parcours à ce personnage. On retrouve donc ici quelques losers qui ne se donnent même pas la peine d’être (...)

  • Lescop - Rêve Parti

    Il y a des noms qui sont liés à une époque, qu’on oublie forcément un peu avant de les voir ressurgir de nulle part. Lescop fait partie de ceux-là, vous l’avez definé, petit.e.s futé.e.s que vous êtes. Les années ’80 sont une esthétique qui n’a plus déserté le paysage musical depuis plus de 20 ans. Mais si ce troisième album reste dans ce (micro)sillon, il le fait avec tant d’allant qu’on ne peut que céder. (...)