Accueil > Critiques > 2023

Falling For Franckie - Animal Cérébral

lundi 11 décembre 2023, par marc


Il est sans doute compliqué de choisir un single pour présenter un album. Parfois il est tellement meilleur que le reste qu’il oblitère son album, parfois il est catchy mais ne donne qu’une idée partielle de la version longue. C’est ce cas de figure qui s’était présenté pour Juste Un Détail. Notre œil égrillard s’était allumé à ce morceau qui évoquerait Yelle devenue adulte (faites un effort quoi...) mais en entendant tout cet Animal Cérébral, on se rend compte que ce morceau qui clôture joyeusement l’album y a certes sa place mais que tout le reste est plus subtil.

En effet, le trio emmené par Delphine accompagnée de DJ Tho et Tommy Hoadley et produit pour l’occasion par Annika Grill d’Annika and The Forest arrive à dégager une certaine sensualité de façon plus (Animal Cérébral) ou moins (Nos Corps) synthétique. Ce qui nous plonge dans un contexte féminin éminemment moderne. Pouvant donner des conseils de soirée en mode direct (Règle de Bonne Conduite) ou traiter du consentement sans colère ni complaisance (De Travers).

A titre personnel, on préfère encore le ton plus alangui De Sable et d’Or Blanc. Bref on était venus pour la gaudriole, on est restés parce que Falling For Franckie s’est révélé bien attachant, et on conseille ce beau témoignage très personnel de l’époque présente.

    Article Ecrit par marc

Répondre à cet article

  • Asia – Le Temps d’Aller Mieux (EP)

    A l’époque d’un premier album aux teintes folk en anglais qui nous avait beaucoup plu, quelques morceaux sortis discrètement (ou pas officiellement) avaient ouvert la voie vers la langue maternelle de la jeune Bruxelloise. On en avait brièvement parléd’ailleurs, manifestant une curiosité certaine. Le résultat est maintenant là, et on peut déjà dire qu’il plait aussi.
    Comme souvent, le changement de (...)

  • Trotski Nautique - Le Meilleur de A-Bas

    En musique, il est courant que les mots changent de sens. ’Pop’ ne signifie plus la même chose aujourd’hui qu’il y a 50 ans. Pareil pour ’alternatif’ qui a fameusement dévissé depuis les années ’80. Dans la démarche, ce qu’on entend chez Trotski Nautique (formidable nom...) est à placer dans cette filiation, même si les guitares maladroites ne sont pas de sortie.
    Sur le papier, c’est proposé (peu (...)

  • Françoiz Breut – Vif !

    Reconnaissable entre toutes, la voix de Françoiz Breut continue à nous faire voyager. Elle est tellement particulière et familière à la fois qu’elle peut s’accomoder de bien des contextes. On avait apprécié les atours plus synthétiques du Flux Flou de la Foule et cet album-ci se place dans cette lignée. Il faut dire que c’est la même équipe qui l’entoure, à savoir le claviériste Marc Mélia, le guitariste (...)

  • Nicolas Jules – La Reine Du Secourisme

    Jusqu’où s’arrêtera-t-il ? Practice makes perfect, tel est le dicton dans une langue non pratiquée par Nicolas Jules. Mais force est de constater qu’il le met en application avec un rythme de publication quasi annuel qui voit son œuvre se polir et se distinguer. Il se situe pour cet aspect-là dans le sillage du regretté Murat.
    Une musique n’est pas parfaite quand il n’y a rien à ajouter mais quand il (...)