Accueil du site > Musique > 2013 > Deb Oh and The Cavaliers - Hieroglyphs

Deb Oh and The Cavaliers - Hieroglyphs

vendredi 7 juin 2013, par Marc

A suivre


On a peu de nouvelles des chanteuses qui étaient arrivées groupées il y a à peu près deux ans. On a bien entendu revu et réentendu Hannah Peel, mais bien malin qui pouvait prévoir qui allait ‘exploser’, se révéler complétement. En attendant l’album de Lia Ices, voici donc un EP de cinq titres pour Deb Oh qui reprend la main pour la garder sans doute longtemps.

La New-Yorkaise est maintenant entourée de ses Cavaliers et visiblement, ça lui donne beaucoup d’assurance. Que ce soit pour reprendre The National à l’arrache ou se frotter à une musique qui a pris beaucoup de soul depuis le joli et prometteur premier EP. C’est donc un peu surprenant, parce qu’elle s’éloigne sensiblement de ce qu’elle semblait suivre (Feist) pour s’aventurer vers une soul blanche qui n’est a priori pas ce que je préfère mais qui est servie avec tellement d’aplomb que je me vois forcé de succomber. Parce qu’il y a ce petit supplément de force, cette puissance de feu supérieure qui n’est parfois pas sans rappeler l’abattage de Florence Welch (Love Lost)

Mais comme sur le premier EP, il y a toute une palette chez Deb Oh, et elle l’étire vers quelque chose de plus langoureux, prenant avec Primacy (son violon, son petit riff de guitare !) et Poursuit Of.

Deb Oh et ses Cavaliers sont prêts, ils sont affutés et s’ils arrivent à maintenir ce niveau sur la longueur d’un album, on tient une vraie promesse. S’éloignant du joli pour faire du solide et de l’intense, Deb Oh est plus que jamais une figure à suivre.

Intrigué ? C’est en écoute intégrale ici : http://deboh.bandcamp.com/

Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0