Accueil du site > Musique > 2012 > Mes Albums 2012

Mes Albums 2012

mercredi 2 janvier 2013, par Marc

Le mieux de ce que j’ai préféré


Cette année encore, je ne vais pas faire semblant de ne pas aimer l’exercice des bilans. Tous les douze mois, on peut légitimement jeter un coup d’œil dans le rétroviseur et tenter de rassembler ses meilleurs (ou pas) souvenirs.

Alors, une bonne cuvée cette année 2012 ? Assurément, oui, même si j’avoue qu’à de rares exceptions près, c’est-à-dire les années où on découvre des compagnons pour longtemps (2005 pour moi), elles se ressemblent un peu toutes d’un point de vue qualitatif puisqu’il y a toujours des découvertes, des confirmations et des déceptions. Et comme chaque fois, plein de retours gagnants ou moins.

Commençons par ceux qui n’ont plus convaincu. On n’attendait certes pas grand’ chose de Vitalic, mais je ne m’attendais pas de passer complètement au travers d’albums comme ceux des Shins, Efterklang ou Choir Of Young Believers, dont les albums m’ont semblé bien lisses.

Il y eut aussi plusieurs retours un peu en retrait, comme Frida Hyvönen, Mono ou Benjamin Biolay, qui ne sont pas parvenus à maintenir leur très haut niveau sur tout un album. Comme d’autres, ils devaient donner une suite à un ou plusieurs albums brillants et on attendra donc sagement la suite, sachant qu’on les tient toujours en haute estime. Get Well Soon, Regina Spektor, Shearwater, Animal Collective, Bat For Lashes ou Andrew Bird restent des valeurs sûres qu’on suit avec un intérêt qui ne décroit pas, même si on admet du bout des lèvres qu’ils ont pu être encore plus brillants ou constants. The XX ou Grizzly Bear sont aussi fidèles au poste, et ont bien tenu le cap malgré une attente élevée.

Et puis certains se sont transcendés, comme Dominique A qui pousse encore son art plus haut, ou les Tindersticks qu’on n’attendait pas à pareille fête après 20 ans de bons et loyaux services. Tout comme Fanfarlo qui a réussi à s’extirper de l’encombrant sillage d’Arcade Fire. A propos, on avait vu venir de loin le succès d’Of Monsters and Men, même si leur succès commercial a dépassé l’attente. On ne sait jamais sous quel nom vont ressurgir les deux comparses de Wolf Parade Spencer Krug et Dan Boeckner. Cette année, le premier s’est allié à une formation finlandaise (Sinai) pour le nouveau Moonface tandis que l’autre a choisi le leader de Spoon (Britt Daniels) et créé The Divine Fits.

Et puis il y a cet indispensable puits de découvertes, ceux qui sont surgis de nulle part, celles qui maintiennent la passion, qui viennent prendre les places laissées vacantes. Cette année, les polisseurs de sons du moment sont The Bright Road, Mount Eerie, Exitmusic ou Porcelain Raft. Et puis le folk ample de River Whyless m’a aussi beaucoup plu. Comme souvent d’ailleurs, il est difficile de cerner des tendances, tant tout semble être possible, tant les niches se multiplient. Tant mieux pour l’offre toujours croissante, mais c’est au détriment de la plus élémentaire lisibilité. Plus que jamais, c’est vous qui décidez, et on ne peut se borner ici que de commenter et conseiller en toute partialité, en toute subjectivité.

Au niveau de l’activité de ce site d’ailleurs, ce fut une année assez calme, avec un rythme de publication assez conforme à ce que j’ai fait les années précédentes. Ce qui a donné 100 articles (hors concerts) traitant de 112 albums ou EP (j’ai dû écouter le double), dont 100 ont reçu une note étoilée. Pour l’anecdote, il y eut un seul ‘5 étoiles’ qu’on retrouve logiquement au sommet de mon classement, 32 ‘4 étoiles’ qui constituent le gros du contingent ci-dessous. 59 qui se sont vus gratifier de 3 étoiles et 8 seulement sont dans la catégorie inférieure des ‘2 étoiles’. Pour la suite, tout dépendra de ma motivation à passer autant de temps à vous écrire. Sans doute que l’interface sera un peu retouchée. Toute suggestion ou critique est bienvenue, ce site est aussi le vôtre.

Ce classement ne surprendra pas ceux qui passent ici régulièrement. Et encore moins ceux qui nous suivent depuis longtemps (les six premiers sont récidivistes, tout comme 7 autres). Voilà donc 31 albums que je retiendrai de cette année. Roulement de batterie. On reprend son souffle et on se lance :

31. Tu Fawning - A Monument C’est pop parce que ça ’écoute facilement, c’est complexe parce qu’on est incapable de le décrire valablement, et ça vient de Portland, Oregon parce que c’est un gage de qualité presque suffisant.
30. Moonface - With Siinai : Heartbreaking Bravery Pas de classement de fin d’année sans album de Spencer Krug (Wolf Parade, San Lake, Sunset Rubdown...). Il est allé chercher une formation finlandaise pour cet album sombre, synthétique et opressant. Let Your Cheek On Down est un des morceaux crépusculaires de l’année
29. mmpsuf - Retina Après Alina Orlova, la seconde petite merveille de Lituanie est un duo electro tout en atmosphère, qui fait revivre le spectre du trip-hop en la mâtinant d’âme slave.
28. Divine Fits - A Thing Called The Divine Fits Britt Daniels de Spoon à ma gauche, Dan Boeckner de Wolf Parade et Handsome Furs à ma droite, la rencontre promettait d’être tendue et au cordeau. C’est exactement ça qui se passe. Deux talents pour un bien bel album
27. Isbells - Stoalin’ Pour se démarquer des comparaisons avec Bon Iver du premier album, Isbells a encore plus poli ses harmonies, son écriture et sa subtilité. Le résultat est d’une douceur extrême et fond dans l’oreille.
26. Bat For Lashes - The Haunted Man Il aura tout de même fallu deux excellentes prestations en concert pour que cet album plus terne d’aspect se révèle. Natasha Kahn ne se rate jamais, c’est une certitude, et Laura continuera longtemps à nous hanter.
25. Calexico - Algiers Il faut être plus patient avec Calexico, parce qu’ils ne veulent pas se résumer à un gimmick mariachi. Les morceaux sont donc plus subtils et toujours aussi attachants.
24. Liars - WIXIW Taper comme des furieux sur des futs, faire revivre la fureur de Birthday party, ils savaient faire. Devenir subtils sur leur album electro, on l’attendait moins. Liars est le seul groupe qui change de style à chaque fois et réussit toujours.
23. Porcelain Raft - Strange Weekend On ne le répétera jamais assez, il faut de bons morceaux pour faire de bons albums. Et ici, ils sont habillés de façon moderne puisqu’indéfinissable. On aura tous les ans de bonnes surprises comme celle-ci.
22. Fanfarlo - Rooms Filled With Light Suivre Arcade Fire en (forcément) moins bien ou lisser le son, voilà ce qui nous a fait perdre de bons groupes et aurait pu perdre Fanfarlo. Mais ils ont balayé ces obstacles pour se révéler encore meilleurs en visant plus haut (Talking Heads ?)
21. Exitmusic - Passage La sculpture sur son et les voix noyées sont une des grosses tendances de cette année. Heureusement, le duo Exitmusic ne suit aucune tendance revivaliste, ce qui rend leurs purs moments d’intensité plus touchants encore
20. Francis Cabrel - Vise Le Ciel On savait l’admiration de Cabrel pour l’oeuvre de Dylan. On n’avait pas prévu qu’il réussisse aussi bien la transposition. Il a retourné la discographie du maitre dans tous les sens pour constituer une sélection étrange et attachante.
19. Dan San - Domino Eux aussi ont une progression continue. Les Liégeois misent sur une force tranquille à la Midlake et sont vraiment au point en concert.
18. Tindersticks - The Something Rain 18 ans après les avoir découverts, on n’attendait plus des Tindersticks que des albums corrects qui servent d’accompagnement à la voix de Stuart Satples. On n’a donc pas vu venir cet album sensuel et moite. La patience est souvent récompensée.
17. Menomena - Moms Le trio de Portland est redevenu un duo et a décidé de jouer sur ses forces, sur une rythmique toujours en avant et sur une inventivité qui ne semble jamais se tarir
16. Barbara Carlotti - L’Amour, L’Argent, Le Vent En progressant d’album en album, Barbara Carlotti a atteint un des sommets francophones de l’année. La voix est superbe et la musique dense. Que demander de plus ?
15. Animal Collective - Centripede Hz Non, Animal Collective n’est plus le groupe le plus copié de l’époque, mais plus loin du bruissement de la hype, ils continuent à défricher inlassablement et à nous donneur leur version brillante de ce qu’est la modernité.
14. The Bright Road - Norway C’est une certitude, le Canada n’arrêtera jamais de nous livrer des découvertes touchantes. Ce Québécois a en tout cas la délicatesse et le talent justes.
13. Godspeed You ! Black Emperor - Aallelujah ! Don’t Bend ! Ascend ! Mais d’où sort-il, celui-là ? On nous avait annoncé le volcan éteint depuis tellement longtemps qu’on ne peut que louer cette nouvelle éruption.
12. Andrew Bird - Break It Yourself Il a fallu un peu plus de temps et un excellent concert pour tout à fait apprécier cet album. Andrew Bird n’est pas seulement un musicien, mais un véritable créateur de musique
11. Ramona Falls - Prophet La division cellulaire de Menomena s’est bien déroulée, et Brendt Knopf a hérité du clavier, du violon, et réussit sans coup férir a apporter sa patte à cette musique moins hachée que par le passé mais toujours passionnante.
10. Patrick Wolf - Sundark and Riverlight En revisitant sa discographie en mode acoustique, on découvre encore mieux la voix magnifique de Patrick Wolf qui place sa virtuosité à son vrai niveau, celui d’Owen Pallett et Andrew Bird
9. Mount Eerie - Ocean Roar Ce second album de l’année ne laisse plus de place au doute, l’Américain Phil Elverum a su créer son propre univers, dans lequel on s’abandonne d’autant plus volontiers qu’il s’appuie sur des morceaux forts, voire terrifiants.
8. Mount Eerie - Clear Moon Premier avertissement, Clear Moon nous a mis face à un genre presque nouveau, devant autant au son très épais d’un post-rock buyant (type This Will Destroy You) qu’à la délicatesse d’écriture et d’interprétation de Loney, Dear.
7. River Whyless - A Stone, A Leaf, An Unfoud Door On ne sait pas ce qu’on préfère chez eux, la rigueur d’un songwriting classique ou l’ampleur des digressions instrumentales. Ou alors est-ce tout simplement la fusion des deux qui donne un album passé inaperçu mais vite indispensable.
6. Regina Spektor - What We Saw From The Cheap Seats A part deux titres qui me plaisent moins, il y a toujours chez Regina le pouvoir de nous emballer en trois notes, la faculté d’embraser All The Rowboats, à susciter de l’émotion à partir d’un faux délire.
5. Get Well Soon - The Scarlet Best O’ Seven Heads La pop symphonique complexe de Get Well Soon s’éloigne de plus en plus de l’éclectisme des débuts pour livrer une forme très aboutie, sans doute plus proche de ce que le petit génie Konstantin Gropper a en tête. On va le suivre, encore et encore.
4. The XX - Coexist Sur le papier, avec ses rythmes lymphatiques, son ton désespéré, ses voix désabusées, The XX fait de la pure musique de gueule de bois. Pourtant, ils vont chercher dans leur minimalisme l’essentiel, et trouvent une émotion insoupçonnée.
3. Grizzly Bear - Shields Admirer Grizzly Bear est devenu presque un cliché, pourtant on passe de pépite en merveille tout au long de ce Shields, et cette bande-là sait nous garder tout près des étoiles, nous émerveiller avec une facilité déconcertante.
2. Shearwater - Animal Joy D’accord, ils ont changé de label pour prendre un virage plus rock. OK, le line-up a considérablement changé. Mais tant que Jonathan Meiburg maintiendra le cap, tant que sa voix magnifique dirigera les débats, on sera là, toujours.
1. Dominique A - Vers Les Lueurs C’est apparu très tôt comme une évidence, Dominique a placé la barre d’emblée très très haut. En plus, il a eu le bon goût de montrer dans un concert en deux parties qu’il pouvait à la fois revisiter intelligemment ses débuts et déployer une section de cuivres sur scène pour un résultat puissant et subtil. On gardera longtemps cet album parfait de bout en bout.
Article écrit par Marc

Share on Facebook

Répondre à cet article

16 Messages de forum

  • Mes Albums 2012 2 janvier 2013 19:36, par Raf

    Mon top 10 perso :
    1. Spiritualized – Sweet Heart Sweet Light
    2. Alt-J – An Ansome Wave
    3. Get Well Soon – The Scarlet Beast O’Seven Heads
    4. Grizzly Bear – Shields
    5. Mark Lanegan Band – Blues Funeral
    6. The Walkmen – Heaven
    7. Beach House – Bloom
    8. Calexico – Algiers
    9. Wovenhand – The laughing stalk
    10. Shearwater – Animal Joy

    A la porte du top 10 :
    The XX
    Clinic
    Lee Ranaldo

    Répondre à ce message

  • Mes Albums 2012 3 janvier 2013 16:48, par Christophe (Edgarsmiouzik)

    Bonjour Marc,
    Comme chaque année, nos tops se ressemblent (même si le mien n’est pas encore finalisé faute de temps, tout comme le blog qui végète ...).
    Je rajouterais juste 2/3 albums qui m’ont marqué cette année :
    Olivier DEPARDON - Un soleil dans la pluie,
    le retour du WEDDING PRESENT avec l’album Valentina,
    et dernièrement CHROMATICS - Kill for love

    Globalement, cette année me semble un bon cru, avec au top pour moi aussi le grand Dominique.

    Bonne année musicale 2013

    Répondre à ce message

    • Mes Albums 2012 4 janvier 2013 09:02, par Mathusalem

      J’aime bien ta manie des bilans, cela permet de se faire une idée du travail accompli, je sais qu’on ne peut pas parler de boulot à proprement parler, mais tu avoueras malgré tout que l’investissement en temps est quand même conséquent... Encore mille mercis Marc, et bon 2013.
      Bonjour chez vous.

      Répondre à ce message

      • Mes Albums 2012 4 janvier 2013 20:01, par mathieu

        Lecteur assidu du blog - en grand merci au passage pour les innombrables découvertes et le soin dans l’écriture-, je n’y poste que fort rarement des commentaires.
        Pour changer et échanger, je me laisse aller à l’exercice des tops des classements de fin d’années...

        Par ordre décroissant :

        1.A Winged Victory for the Sullen - St.
        Pour dormir, sommeiller ou rêver les yeux grand ouverts.

        2.Land Observations - Roman Roads IV - XI
        Rien de transcendant au premier abord mais il devient de plus en plus difficile d’arrêter de l’écouter.

        3. Tu Fawning - A Monument
        Une des claques de l’année : des rythmes pop alambiqués et des textes torturés et surréalistes.
        Bonne occasion de découvrir les albums précédents ; moins aboutis mais avec des perles de ce genre :
        http://tufawning.bandcamp.com/track...
        Difficile de faire plus narratif et symbolique avec des pommes et des oranges.

        4. Grizzly Bear - Shields
        Inévitablement. Parfait tant in vivo qu’in vitro. Inquiétude cependant, tant de perfection finira par (me) lasser.

        5. Lower Dens - Nootropics

        6-. Get Well Soon - The Scarlet Best O’ Seven Heads
        Parce qu’ils enchaînent des albums parfaits, qu’ils sont ultra jouissifs en live et qu’il s’agit sans doute du groupe le plus sous-estimé qui soit. Égoïstement, j’espère qu’il y aura aussi peu de monde au Bota qu’à l’AB ; je n’aime pas les foules.

        7.The Walkmen - Heaven

        8. Menomena - Moms

        9. Efterklang - Pyramida
        Un peu déçu par l’aspect trop lisse des compos et du mixage ceci dit.

        10. DIIV - Oshin

        Quelque peu paresseux de nature, je m’arrête à dix...

        Bonne année au lecteurs de ce site.

        Voir en ligne : top partiel et partial

        Répondre à ce message

      • Mes Albums 2012 5 janvier 2013 17:38, par Marc

        @ Raf

        Tes suggestions le confirment, je suis passé à côté de plein de choses cette année. Merci pour cette petite mise à jour dans laquelle j’irai piocher.

        @ Christophe

        J’irai voir ton classement finalisé en tout cas, comme toujours

        @ Mathusalem

        On partage ce goût des bilans, non ? Ca permet de se rappeler de bons souvenirs en attendant la suite. Je ne sais pas combien de temps je pourrai continuer sur le même rythme, mais c’est une question que je me pose depuis 9 ans, donc ça devrait aller.

        Répondre à ce message

        • Mes Albums 2012 5 janvier 2013 23:06, par MMarsupilami

          Merci !!!

          Pas tellement pour ce "best of" mais bien pour l’assiduité qui fait d’Esprits Critiques un vieux camarade. Finalement, pour les blogs comme pour les artistes, le bonheur du rendez-vous attendu et qualitatif : Steve Wynn, Chuck Prophet, Jah Wobble, Nada Surf, Vic Chesnutt (oui, je sais) et quelques centaines d’autres...

          Répondre à ce message

          • Mes Albums 2012 7 janvier 2013 16:17, par Le cousin de la reine de trêfle

            Grande année à tous !
            Je n’ai pour ma part aucun gout pour les bilans & les classements, mais comme j’aime les paradoxes, je vous propose mon classement musique 2012 :
            8/ TINY RUINS Some were meant for see
            7/ DAMIEN JURADO Maraqopa
            6/ GRAVENHURST The ghost in daylight
            5/ LOST HARBOUR Your heart it carries the sound
            4/ TINDERSTICKS The something rain
            3/ CALEXICO Algiers
            2/ SUN KIL MOON Among the leaves
            1/ MIRRORING Foreing body

            Et nomimé, en littérature : " Cheyenne an automne " de W. VLAUTIN par ailleurs musicien fondateur de RICHMOND FONTAINE, groupe trop méconnu...
            A bientôt !

            Répondre à ce message

  • Mes Albums 2012 9 janvier 2013 15:47, par STIKO

    Merci pour tous ces articles et bien bon, mon top 10 ainsi !

    1.
    GRIZZLY BEAR : Shields- Cet album est tellement propre, réfléchit, parfait, cérébral, qu’on aimerait ne pas l’aimer. MAGNIFIQUE !

    2.
    LOTUS PLAZA : Spooky Action At a Distance- Un des Membres de Deerhunter nous ressert du Deerhunter...ADDICTIF !

    3.
    PATRICK WATSON :Adventure in your Own Backyards - Dépéchez-vous d’écouter cet album. BEAU !

    4.
    HERE WE GO MAGIC : A Diiferent Ship - Pas une chanson à jeter sur cet album qui vous fera rêvasser !DREAMY !

    5.
    DAMIEN JURADO : Maraqoopa - Ou Comment découvrir un artiste alors qu’il a déjà une dizaine d’album derrrière lui....GRAND !

    6.
    CALEXICO : Algiers - 13 ans que je les écoute avec un plaisir égal ! LA CLASSE !

    7.
    METZ : Metz - Si vous écoutez, mettez des bouchons parceque ça dépote ! FIEVREUX !

    8.
    SHARON VAN ETTEN : Tramp - ENVOUTANT !

    9.
    RICHARD HAWLEY : Standing in The Sky’s edge - Quand j’étais petit, j’écoutais la musique de mon papa...OLD SCHOOL !

    10.
    THEE OH SEES : Putrifiers II - Qu’est ce que c’est de la musique non commerciale ? Voici voici ! YESSSS !

    Répondre à ce message

  • Mes Albums 2012 9 janvier 2013 20:13, par Laurent

    Comment faire l’impasse sur ce passage obligé ? Même si en 2012 j’ai été accaparé par bien d’autres choses, ça a toujours été sur fond de musique et non-stop si possible, y compris au son des nombreuses bonnes choses que nous a fait découvrir Marc ! Bon, il est vrai aussi que ç’aura été à mes humbles oreilles une année bien pauvre comparée aux deux précédentes (je n’ai pas relevé de "cinq étoiles" pour ma part), néanmoins il y a quand même des disques qui m’ont plus marqué que d’autres...

    J’ai les mêmes coups de coeur francophones que Marc, mais je me demande si mon album français préféré de 2012 ne serait pas... le dernier Cali. Sans déconner, l’album est superbe. N’oublions pas les tout bons Biolay et Alexis HK aussi chroniqués ici. J’ajouterais que chez nous (en Belgique donc), Benjamin Schoos et Saule ont par ailleurs proposé de très sympathiques pastilles, même si c’est surtout le deuxième album des flamands de Baltahazar qui confirme qu’on tient définitivement un groupe à suivre de près. Enfin, ne taisons pas non plus l’excellent "Noir D***" de Youssoupha, peut-être le meilleur album de rap français depuis "L’École du Micro d’Argent" (et signalons que ce bon vieux Shurik’n s’est bien défendu aussi avec sa deuxième galette solo). Après, pour ceux qui aiment le rap qui fait pas du bien qu’aux jambes, Speech Debelle ("Freedom of Speech") reste une valeur recommandable.

    Au rayon pop anglo-citoyenne-du-monde, trois belles révélations : Emeli Sandé, Lianne La Havas et Michael Kiwanuka, bien plus convaincants pour moi que les incontournables de l’indé américain. Dans le domaine en question, les seuls à m’avoir vraiment surpris et enthousiasmé sont les Liars, toujours aussi hors normes. Dans les valeurs sûres, rien à redire non plus sur Jack White (toujours en forme) et Gravenhurst (toujours en grâce), et puis mentions quand même à Calexico et aux Walkmen. Sans oublier la merveilleuse Fiona Apple, bien sûr.

    J’ai adoré une poignée de folkeux/folkeuses : Anaïs Mitchell, que Mmarsup’ trouve un peu trop couinante si je me souviens bien, pourtant une belle confirmation pour moi avec "Young Man in America" ; Emily Loizeau, toujours en suspension au-dessus de la mêlée ; et The Tallest Man on Earth, tout aussi constant dans l’excellence. Mentions particulières à deux découvertes : la bricoleuse Soko et ses chansons épatantes, ainsi que la merveilleuse Cold Specks : "I Predict a Graceful Expulsion", titre d’album qui lui va à ravir.

    Enfin, mon top 10 (dans un ordre qui reste incertain) :

    10. Jake Bugg, "Jake Bugg" : le fils illégitime d’Alex Turner et The Tallest Man on Earth.
    09. Saint Saviour, "Union" : je les ai découverts avec ce second (?) album, vrai bijou qui n’est pas sans rappeler les Cranes.
    08. Liars, "WIXIW" : très très franche réussite, ces gens ne finissent pas de progresser.
    07. Patrick Watson, "Adventure in Your Own Backyard" : je plussoie Stiko, parcours sans faute pour Watson !
    06. Lou Doillon, "Places" : sortie de nulle part ou presque (on se comprend), cette nana a juste un talent dingue.
    05. Perfume Genius, "Put Your Back N 2 It" : ce garçon ouvre la bouche et je fonds complètement.
    04. Bat for Lashes, "The Haunted Man" : que voulez-vous que je vous dise, c’est déjà une très grande...
    03. Glen Hansard, "Rhythm and Repose" : qui l’eût cru, en solo le chanteur des Frames est aussi intelligent que bouleversant.
    02. Sharon Van Etten, "Tramp" : fan de longue date mais je ne m’attendais pas à un truc de cet acabit. Grand !
    01. Lost in the Trees, "A Church That Fit Our Needs" : écoutez cet album, au moins vingt fois si possible...

    Le top d’une année mineure à mon sens, mais encore du plaisir potentiel pour ceux qui s’attarderont à y jeter une oreille (voire les deux). Bonne année Marc, bonne année les gens ! Ah oui : et bonjour chez vous. ^^

    Répondre à ce message

    • Mes Albums 2012 9 janvier 2013 21:59, par MMarsupilami

      Tiens, on a très peu parlé de l’album de Glen Hansard. D’accord avec Laurent : c’est une erreur à corriger !

      Répondre à ce message

      • Mes Albums 2012 11 janvier 2013 10:33, par nico

        Je ne connaissais pas du tout ce Glen Hansard, et c’est une belle découverte dans tous ces tops :) Aussi Sharon van Etten, pas fan du tout à la base, mais j’ai réessayé vu le nombre de fois qu’elle est citée ici. J’ai bien fait !

        En tous cas merci pour ce site, je prends toujours autant de plaisir à lire vos articles/faire de belles découvertes (Exitmusic, mmpsuf, Low Roar, ... entre autres pour cette année).

        Parmi mon top de l’année, beaucoup de choses ont déjà été citées, voici le reste qui (tout subjectivement) mériterait qu’on y prête un oreille :
        - A Winged Victory For The Sullen. Ok, il a déjà été cité, mais voilà !
        - Poppy Ackroyd - Escapement. Une série de morceau instrumentaux (tous les sons ne proviennent que d’un piano ou un violon), délicat.
        - Two Gallants - The Bloom And The Blight. On pousse un peu plus les amplis qu’avant et c’est toujours aussi efficace. Tout comme en concert (vu au bota (quoique un poil trop fort j’ai trouvé ...))

        Pour les amateurs de ’post-rock’ :
        - EF - Delusions of Grandeur. Sur 3 morceaux, deux de leurs meilleurs.
        - Caspian - Waking Season. La preuve que le post-rock ne fait pas que dans l’immobilisme !

        Et j’attends toujours de pouvoir mettre la main sur le dernier Balmorhea - Stranger.

        Ah, et pour finir à l’opposé des tops, 2012 aura été l’année où j’ai arrêté de suivre Muse ^^ (vous me direz que j’aurais pu arrêter quelques albums plus tôt, oui, mais j’osais encore espérer ...)

        Bonne continuation !

        Répondre à ce message

  • Mes Albums 2012 10 janvier 2013 23:21, par Guismo

    Bon puisque tout le monde y va de sa petite contribution, voici mon top, un peu fait à l’arrache je l’avoue :)

    1. These Single Spy - Shipwrecking
    2. Nils Frahm - Screws
    3. Why ? - Mumps, Etc.
    4. Godspeed You !Black Emperor - Allelujah ! Don’t Bend ! Ascend !
    5. Sharon Van Etten - Tramp
    6. 36 - Lithea
    7. Dark Dark Dark - Who Needs Who
    8. Sigur Ros - Valtari
    9. Chilly Gonzales - Solo Piano II
    10. Mount Eerie - Clear Moon/Ocean Roar
    11. Perfume Genius - Put Your Back N 2 It
    12. El-P - Cancer For Cure
    13. Shearwater - Animal Life
    14. Diagrams - Black Light
    15. Baden Baden - Coline
    16. Evening Hymns - Spectral Dusk
    17. Tu Fawning - A Monument
    18. Damien Jurado - Maraqopa
    19. Borko - Born to be Free
    20. Felix - Oh Holy Molar

    Et je vais faire de même pour les concerts, dans le post adéquat.

    Répondre à ce message

    • Mes Albums 2012 11 janvier 2013 15:06, par Marc

      Merci à tous pour toutes vos suggestions. Je ne peux que commenter le peu que j’en ai écouté.
      Patrick Watson : grand album aérien, tout simplement. Aussi difficile à commenter que facile à écouter.
      Cold Speks : sans doute que je n’y ai pas assez passé de temps, je ne suis pas arriver à en percer le mystère.
      These Single Spy. Guismo, je n’ai jamais entendu parler de ton disque préféré de 2012. Je vais me renseigner, tu m’intrigues.
      Caspian : pour moi, du post-rock ordinaire et vraiment sans surprises. Pas mal dans le genre, toujours aussi bien exécuté, mais pas assez original pour se distinguer (surtout que je viens de mettre à jour un joli nid de groupes)
      Saule : Le garçon est toujours aussi sympathique mais bon, réécouter ça après le dernier Mathieu Boogaerts, c’est une douche froide. Saule, Antoine Hénaut, Suarez, le Hainaut n’est vraiment pas ce que je préfère en musique (voilà un euphémisme qui va me permettre de retourner au Doudou). A propos, je pense que Cecilia ::Eyes va revenir.
      Cali : un peu échaudé par son album précédent, je n’ai pas écouté celui-ci qui a été vraiment été peu exposé. A rattraper sans doute

      Voilà donc 2013 et ses promesses immédiates (Boy And The Echo Choir, Albin De La Simone) ou plus lointaines (Bowie, Arcade Fire, The Knife, Owen Pallett...)

      Répondre à ce message

      • Mes Albums 2012 11 janvier 2013 16:06, par Laurent

        Je m’en veux presque d’avoir cité Saule, c’était pour le cocorico de circonstance mais ce n’est pas non plus un des grands disques de l’année. Tiens, au fait il n’est pas plutôt du BW ce garçon ? En tout cas il y traîne souvent... ^^

        J’entends deux fois parler d’A Winged Victory for the Sullen mais si on parle bien du même disque, rappelons qu’il était implicitement loué dans le top... 2011. Donc ça compte pas. ;-)

        Lost in the Trees ! Lost in the Trees !!

        Répondre à ce message

        • Mes Albums 2012 11 janvier 2013 18:20, par Guismo

          @Laurent : Fervent adorateur de leur All Alone In An Empty House , j’ai pas tellement accroché au dernier. M’y suis pourtant pris à 4/5 reprises.... Allez, rien que pour toi, je vais en remettre une couche :)

          @Marc : These Single Spy est un groupe qui a sorti un seul album, à titre posthume malheureusement. Plus d’infos sur le sujet que j’ai ouvert ici si tu le souhaites.

          Répondre à ce message

          • Mes Albums 2012 12 janvier 2013 21:49, par Mathusalem

            @ Marc... Sinon le 25 mars, c’est aussi la sortie officielle du prochain Wire " Change Becomes Us" (Du materiel revu et corrigé de 1979, époque "154" quoi)... Enfin, je dis ça... Je dis rien hein... Bonjour chez vous.

            Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0